IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Actualités > Séminaires

Dialogues et savoirs : construction et reconstruction des connaissances en études africaines

Séance du 20 novembre 2015, 15h à 17h
Site Raspail / IMAF, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail 75006 Paris

- Armelle Cressent, Doctorante, EHESS-IMAF
Repérer le seuil de la folie : La colonne Voulet-Chanoine dans les manuels d’histoire

Résumé :
Episode, fin tragique, accès de folie, soudanite … les termes pour ‘expliquer’ la dérive violente de la Colonne Voulet – Chanoine ne manquent pas. Dans les récits historiques, celle-ci est prise dans diverses formes de discontinu, articulé autour de ruptures et de moments paroxystiques. Le ‘début’ et la ‘fin’ de l’événement sont rattachés à une trame qui fait basculer l’épopée coloniale de la normalité d’un départ de mission ‘type’ à Saint Louis du Sénégal vers l’absurdité d’une fin tragique en plein désert. Il s’agit dans l’exposé de discuter la mise en forme de la narration dans les livres d’histoire de l’Afrique autour de différents seuils qui font glisser la normalité dans l’anormalité, l’acceptable dans l’inaccepatble, la norme dans l’abus, l’excès ou le paroxysme.

- Pietro Fornasetti, Doctorant, EHESS-IMAF
Des terrains à l’écriture : combiner objet et angle d’analyse dans la préparation d’une thèse en anthropologie

Résumé :
En 2011, je m’inscrivais en thèse alors qu’une guerre civile commençait à embraser la Libye ; je me demandais alors si, en Afrique de l’Ouest, on pouvait observer des “effets de retour” liés à ces évènements déchirants. Les réseaux de jeunes migrants burkinabés, engagés dans les routes transsahariennes, pour lesquels la Libye était une destination prisée, et éventuellement “rapatriés” au Burkina par l’OIM, me paraissaient une bonne entrée sur la question. Plusieurs séjours de terrain au Burkina Faso s’en sont suivis, ayant changé ou complexifié mes questionnements initiaux. Aujourd’hui, les pratiques matrimoniales et les réseaux de parenté dans lesquels s’inscrivent les migrants sont au centre de mes intérêts, car ils occupent une place primordiale dans les stratégies de ces hommes. Comment concilier ces différents angles d’analyse ? Comment les insérer dans ce cadre cohérent qu’on appelle une thèse ?

Discutantes : Carla Bertin et Allison Sanders, doctorantes EHESS-IMAF

En savoir plus sur le séminaire