IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Actualités > Appels

Revue : Egypte Monde Arabe (Soudan)

Appel à contributions

Le Soudan, cinq ans après l’indépendance du Soudan du Sud : quelles reconfigurations, transformations et évolutions du côté « Nord » ?

Le Soudan du Sud a accédé officiellement à l’indépendance le 9 juillet 2011, à l’issue d’un processus de paix acté en janvier 2005 et conformément au résultat du référendum national de janvier 2011. Cet événement historique qui devait clore une page de l’histoire conflictuelle entre les régions et communautés soudanaises du Nord et du Sud a constitué un réel défi en termes d’adaptation, de résilience et d’innovation pour l’ensemble de la société. Dans ce contexte inédit de naissance d’un nouveau territoire national, et de remodelage des configurations spatiales et politiques existantes, le Soudan du Sud a été très logiquement au centre des attentions – qu’il s’agisse des acteurs politiques, des chercheurs ou des bailleurs humanitaires. Pourtant, le Nord a été aussi profondément affecté par cette rupture.
Le propos de ce numéro est d’éclairer certaines de ces transformations : la refonte des anciennes structures bureaucratiques et la création de nouvelles, ou encore la diminution drastique de la rente pétrolière dans les revenus de l’État et les stratégies pour trouver des nouvelles rentes, le repositionnement du pays à l’échelle régionale ou internationale, le départ de millions de Sud-Soudanais et leur « réapparition » en tant que nouvelle catégorie de réfugiés apatrides (Sud-Soudanais) sur le territoire, les changements des lois de la nationalité… Il s’agit de répercussions capitales tant au niveau politique, religieux, social ou encore administratif et économique, qui touchent aussi bien les liens sociaux et identitaires que l’organisation spatiale ou encore la mémoire. Cet appel se propose de revenir cinq ans après l’Indépendance du Soudan du Sud sur ces évolutions, plus ou moins brutales ou linéaires, qui interpellent fortement la recherche en sciences humaines et sociales. Enfin, nous voulons aussi ouvrir une réflexion sur les conséquences que la séparation a eu matériellement sur la recherche et sur la position du chercheur, par exemple la plus grande difficulté à mener des recherches documentaires ou à accéder à certaines régions ou interlocuteurs.

L’ambition de ce numéro n’est pas d’être exhaustif, mais d’offrir un espace à des travaux de recherche empiriques menés pendant ces cinq dernières années qui, tous, s’interrogent sur les conséquences de l’Indépendance du Soudan du Sud. Nous souhaitons articuler des articles proposant différents formats (courts ou long, notes de recherche, notes sur l’actualité), travaillant à partir de différentes sources (presse, photos, réseaux sociaux, entretiens ethnographiques…), et sur différents objets et différentes perspectives de manière à décrypter la complexité des reconfigurations socio-économiques, spatiales, politiques et identitaires. Une attention particulière sera portée aux travaux mettant en lumière les tensions et conflits que cette séparation engendre ou renforce dans de multiples sphères de la société soudanaise. En effet, à l’heure où certains politiciens soudanais mettent en avant la prétendue homogénéité de la société soudanaise depuis la séparation du Soudan du Sud, nous entendons au contraire souligner les processus de différenciation et de reconfiguration catégorielle à l’oeuvre.

Les deux derniers numéros d’EMA portant spécifiquement sur le Soudan datent des années 1990 (n°16-17) et ils revenaient sur les différents aspects de la crise des années 1980 au Soudan : par conséquent, il nous semble opportun de reconduire cette expérience fructueuse.

Les résumés ou propositions (1 page max) sont à envoyer avant la fin de l’année 2015.

Les articles complets en français, ou anglais (40 000 signes max) devront parvenir avant le 21 mars 2016 à :
- Elena Vezzadini (elena.vezzadini@univ-paris1.fr) et
- Alice Franck (alicefranck@yahoo.fr)
- ainsi que sur le mail du CEDEJ Khartoum (cedejkhartoum@gmail.com)

AAC-EMA -Soudan