IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Actualités > Ailleurs

Mutations et Défis Africains

Journée d’étude
Jeudi 3 décembre 2015
9h - 18h30

IEDES – UMR Développement et Sociétés
Campus du jardin d’agronomie tropicale – Bât. 1 / Amphi
45 bis av de la Belle Gabrielle,
Nogent-­‐sur-­‐Marne (94)
RER A -­‐ Nogent sur Marne

Inscription obligatoire : devsoc@univ-paris1.fr


L’Afrique est sans doute le continent à propos duquel le discours savant a le plus évolué en un siècle. Or cette évolution va de pair avec le dynamisme du continent lui-même qui a connu maints bouleversements. La journée d’études Mutations et Défis Africains (MDA) vise précisément à rendre publiques les recherches et études menées dans le cadre d’un programme pluridisciplinaire NEXT du Pres HESAM. MDA s’intéresse aux multiples enjeux contemporains (politiques, sociaux, économiques, culturels ou environnementaux) qui traversent actuellement le continent quelles que soient les aires géographiques et linguistiques. Dans ce programme, le vocable « Mutations » souligne le choix d’appréhender, pour leur fécondité heuristique, des processus, et non des substances, qui rendent compte, dans les expériences africaines, de passages, de transformations et de trajectoires en variant les échelles temporelles et spatiales. Le terme « Défis », quant à lui, recouvre un double sens : social et épistémologique. Appréhender les épreuves vitales auxquelles l’Afrique est confrontée revient à insister sur l’idée que cette compréhension nécessite de s’intéresser aux questions que l’évolution des savoirs sur ce continent pose aux différentes sciences. En effet, l’Afrique est marquée par l’émergence de processus souvent inattendus dont les contours et les dynamiques questionnent la pertinence des catégories d’analyse classique. Les outils de lecture existants apparaissent souvent inopérants pour saisir ces phénomènes dans leur complexité. Aussi, la difficulté à rendre ces changements intelligibles invite-t-elle à interroger les objets et les catégories dont se sont dotées les différentes disciplines.
MDA cherche à apporter des réponses à cette interrogation. Son but essentiel est de contribuer à documenter les nouveaux défis, à fournir un cadre d’échanges et de discussions pour en produire l’analyse et mettre résolument en avant un plurilinguisme disciplinaire. Les débats tourneront autour de thèmes qui cernent, à la fois, les dimensions esthétiques, généalogiques, élitaires, minières, conflictuelles, épistémologiques.

PROGRAMME

9.00-9.15 : Introduction
9.15-9.45 : Mame Penda Bâ, Université Gaston Berger, Sénégal
MDA, le réel africain et la production de savoirs sur le continent : perspectives d’Afrique
9.45-10.30 : Couleurs : création et perception, utilisation et réception

10.30-10.45 : Pause café

10.45-11.30 : Elites africaines dans le monde
11.30-12.15 : BiogrAfrique : contestations et mobilisations africaines au prisme de la biographie
12.15-13.00 : Synthèse (Janvier Onana)

13.00-14.00 : Déjeuner

14.00-14.30 : Janvier Onana, Université de Ngaoundere, Cameroun
Les figures contemporaines de la citoyenneté en Afrique
14.30-15.15 : Contraintes, contrôles et résistances africaines
15.15-16.00 : Ressources et conflictualités en Afrique : « Mines, terres, routes et rails »

16.00-16.15 : Pause café

16.15-17.00 : Se montrer, se dire et se penser
17.00-17.45 : Synthèse (Mame Penda Bâ)
17.45-18.30 : Discussion générale – Mame Penda Bâ et Janvier Onana, animateurs de discussion

18.30 : Cocktail