IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Annuaire

MOYA Ismaël

Chargé de recherche CNRS à l’UMR 7186
Chercheur associé à l’IMAF
Anthropologie / Economie
Contact

Thèmes de recherche

- Anthropologie sociale et économique du Sahel occidental : relations de genre, islam, parenté, rituel et échanges cérémoniels, « castes »
- Anthropologie des formes de la socialité urbaine
- Anthropologie de l’absence : migration internationale et formes de la représentation
- Anthropologie et économie
- Combinaison des approches qualitatives (ethnographie) et quantitatives (statistique, analyse informatique des réseaux sociaux)

Terrains

- Dakar (Sénégal)

Séminaires et ateliers de recherche

- Atelier Division Sexuelle du travail rituel, CEAMf-Ivry, coord. Odile Journet-Diallo
- Anthropologie du Sahel Musulman (Sénégal, Mali, Mauritanie…) : migration, parenté et hiérarchies sociales, EHESS-Paris avec Olivier Kyburz (Paris Ouest Nanterre, LESC) et Jean Schmitz (IRD, CEAf)

Enseignements

- Atelier d’Anthropologie Sociale Comparative, EHESS-Paris, avec Cecile Barraud (CNRS, CASE), Jean-Claude Galey (EHESS, CEIAS), Andre Iteanu (CNRS-EPHE, CASE)

Projets de recherche (participation)

- 2011 Projet ANR SimPa : Simulation de Parenté. Modélisation de la dynamique matrimoniale et mnémonique dans les réseaux de parenté
- 2012 Projet ANR Priverel : Espaces privés religieux : individus, expériences ordinaires et dynamiques religieuses en Afrique de l’Ouest

Publications

- « L’économie et la différence », à paraître en 2014
Résumé : Cet article porte sur un quartier de la banlieue de Dakar, la capitale du Sénégal. Il montre tout d’abord que l’économie est subordonnée au système rituel, afin d’établir que la question du statut de l’économie développée par Louis Dumont permet de mettre en évidence une différence profonde et contemporaine avec notre société. Il présente ensuite comment, dans ce contexte musulman et urbain, en apparence atomisé, cette perspective comparative conduit à une analyse de la société centrée sur la hiérarchie et les valeurs et non le changement et le pouvoir.

- « Le brouet cérémoniel : jeu financier ou institution sociale ? Thiaroye sur Mer (Dakar, Sénégal) » in I. Guerin & J-M Servet (dir.), Exclusion et liens financiers, Paris, Economica, 2004 : 121-136
Résumé : Au Sénégal les cérémonies sont des occasions immanquables de mobilisation des réseaux financiers et de développement des liens sociaux. Les principales actrices sont les femmes qui échangent des prestations cérémonielles lors des célébrations de mariage et/ou de naissance. Cet article décrit les modalités de financement de la vie cérémonielle, en montrant comment l’articulation des règles de la vie sociale aux pratiques financières permet le jeu financier cérémoniel et explore le statut de ces cérémonies dans la logique d’ensemble de la société dakaroise. L’article conclut que ces pratiques ont une visée intrinsèquement sociale et qu’elles jouent un rôle important dans le système financier informel dont les dispositifs de microfinance ne peuvent éluder le poids.

- « Démesure, jeu et ironie. Argent et don au féminin à Dakar », in M. Drach (dir.), L’argent. Croyance, mesure, spéculation, Paris, La Découverte, 2004 : 167-180
Résumé : Cette contribution s’interroge sur l’argent en tant qu’objet de spéculation en posant la question suivante : quel est l’horizon spéculatif de la cérémonie célébrée à l’occasion d’une naissance par les femmes d’un quartier populaire de Dakar où des sommes considérables –si on les rapporte aux budgets domestiques habituels– sont mises en circulation par dons et contre-dons ? Pris dans les rets de la finance féminine, l’argent ne être détenu qu’à être reçu et, étant reçu donné à nouveau. Il est dans ce contexte un avoir qui ne prend corps qu’à circuler dans les échanges de façon exacerbée. Ces échanges relèvent d’une pratique du « don au féminin » qui ne s’épuise ni dans une visée sacrificielle, ni dans une visée agonistique mais laisse toutefois place à une forme jouissance que Lacan, à partir de ses formules de la sexuation, désigna comme « en plus ».

- « Parenté, cérémonies et circulation monétaire en milieu urbain », Atelier : les relations de parenté, plus importantes que jamais, Etudes africaines, état des lieux et des savoirs en France, CNRS-Paris, Novembre 2006

Communications

- « L’économie et la différence. Société, échanges cérémoniels féminins et islam à Dakar », Diversité des sociétés et idéologie universaliste, Colloque international organisé à l’occasion du centenaire de Louis Dumont, CNRS-EPHE-EHESS-FMSH, 2011
- « De la morphologie aux relations. Quelques hypothèses sur la question des ‘castes’ à partir de Dakar, Sénégal », Séminaire Anthropologie du Sahel Musulman, EHESS, Décembre 2011
- « La migration, de l’objet au contexte. Perspectives de recherche sur les femmes et la migration à partir de Dakar (Sénégal) », Séminaire Migrations féminines en Afrique, EHESS, Novembre 2011
- « Islam, sphère privée et relations de genre à Dakar », Séminaire Anthropologie politique des religiosités contemporaines, CEAf-EHESS, Mai 2011
- « Echanges cérémoniels féminins et rituels musulmans. La division sexuelle du travail rituel à Thiaroye sur Mer, Dakar, Sénégal », Atelier La division sexuelle du travail rituel, CEMAf-Irvy, Mars 2011
- « Parenté, femmes et islam à Dakar : les échanges cérémoniels. Système particulier ou modèle régional ? », Séminaire Parenté, migrations et analyse des réseaux, EHESS-Paris, Février, 2011
- « Situation urbaine, réseaux et parenté à Dakar », Séminaire Parenté, migrations et analyse des réseaux, EHESS-Paris, Janvier, 2011
- « Les femmes, l’islam, la parenté, et l’argent à Thiaroye sur Mer (Dakar, Sénégal). Système particulier ou modèle sous-régional ? », Migrations internationales et pratiques financières des musulmans ouest-africains, Table Ronde IISMM-CEAf, 2009
- « De l’économie domestique au système cérémoniel (Dakar, Sénégal) », La dimension sexuée de la personne : approches d’anthropologie comparative (histoire, sociologie, ethnologie). Échanges, transactions, relations, SHADYC-EHESS, 2008
- « Des termes de parentés universalisants ? De ‘frère’ à ndey », Séminaire Morphologie sociale, Parenté, Localité, Echanges, GTASC-EHESS Mars 2009
- « Quelques remarques sur l’impact des transferts de fonds des migrants sur les société de départ et la crise financière (économie et anthropologie) », Séminaire Espaces tiers : translocalité et circulations migratoires à partir de l’Afrique de l’Ouest (Sahel, Maghreb, Europe, USA), EHESS-Paris, Novembre 2008
- « Les relations de parenté entre prestations cérémonielles et rituels islamiques », Séminaire Morphologie sociale, Parenté, Localité, Echanges, GTASC-EHESS Mars 2008
- « La notion de ‘travail de la mère’ », Séminaire Espaces tiers : translocalité et circulations migratoires à partir de l’Afrique de l’Ouest (Sahel, Maghreb, Europe, USA), EHESS-Paris, Janvier 2008

Parcours de recherche

- 2011 Doctorat en Anthropologie Sociale et Ethnologie, « De l’argent aux valeurs. Femmes, économie, parenté et Islam à Dakar », dir. : André Iteanu, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
Résumé : A partir d’une analyse de la circulation de l’argent à Thiaroye-sur-Mer, une commune de la banlieue de Dakar, cette thèse montre tout d’abord que l’économie est subordonnée aux système cérémoniel lié à la parenté : à la différence du commerce, les cérémonies féminines de mariage et de naissance permettent de mobiliser et de synchroniser l’ensemble des relations financières pour honorer les relations de parenté par des prestations et rassemblent ainsi des sommes impossibles à obtenir autrement. Elle établit ensuite, dans ce contexte urbain en apparence atomisé, le rôle structurant de ce système cérémoniel lié au mariage et à la naissance, qui articule la parenté, les cérémonies d’échanges féminins et les rituels musulmans, médiatisés par les griots. Elle démontre ainsi que la relation hiérarchique entre l’islam et l’action cérémonielle des femmes, bien qu’inexprimée par les acteurs, est un fait de premier ordre qui structure les valeurs de cette société et auquel l’économie est subordonnée.

- 2001-2006 Doctorant rattaché au Centre d’Etude des Modes d’Industrialisation
- 2001-2005 Associé au Groupe de Recherche en Anthropologie, Epistémologie et Economie de la Pauvreté du Collège d’Etudes Internationales (EA-2712), de l’Université Paris XI