Accueil > Actualités > Séminaires

Histoire sociale de l’Afrique Orientale, de la Mer Rouge et de l’Océan indien, XIXe-XXe siècles : archives, corps, subjectivités

Séance du 22 janvier 2016, de 14h à 17h, EHESS, Bâtiment Le France, salle du conseil B, R-1, 190-198 av de France, 75013 Paris

Sexualité, reproduction et épidémies

- Shane DOYLE, Senior Lecturer in Modern African History, University of Leeds (s.d.doyle@leeds.ac.uk)
Sexuality, STDs and Fertility Change in East Africa, 1900-1970

Previous work on STDs in East Africa before HIV has focused on the early colonial period, when fears of depopulation prompted intrusive, moralistic programmes of surveillance and compulsory examination and treatment, often on the basis of misdiagnosis. However, after the 1920s the military and missionary components of STD control lessened in significance, and testing became both more common and more cautiously interpreted. This paper will discuss the evolution of STD policies and trends in incidence through the colonial and early post-colonial periods, focusing in particular on the relationship between STDs and fertility.

- Moritz HUNSMANN, chargé de recherches CNRS/IRIS (moritz.hunsmann@ehess.fr)
Une épidémie sur-sexualisée ? L’explication comportementale du VIH/sida en Afrique entre économie politique et représentations raciales

Les récits causaux des épidémies du VIH en Afrique sub-Saharienne continuent largement à puiser dans des explications liées aux comportements sexuels – supposés différents – des Africains. Cette intervention présente brièvement un vaste corpus d’études soulignant le rôle déterminant de variables biologiques non-comportementales (les coïnfections et maladies parasitaires, et le risque iatrogène) dans la propagation exceptionnelle du virus sur le continent. À partir de ce petit détour par l’épidémiologie, elle explore les facteurs sociaux, politiques et institutionnels pouvant expliquer la dominance continue, malgré son invalidation empirique, d’une étiologie comportementale des épidémies africaines du VIH/sida.

Modératrice : Violaine TISSEAU, chercheure affiliée à l’IMAf

Références bibliographiques de la séance :

- Doyle, Shane, Before HIV (2013)
- Hunsmann, M. "Political determinants of variable aetiology resonance explaining the African AIDS epidemics." International journal of STD & AIDS 21.1 (2010).
- Hunsmann, M. (2010) « Les relations sexuelles concomitantes comme moteur du VIH en Afrique sub-saharienne : la fin d’une idée reçue ? », Transcriptases, n° 144 : Numéro Spécial Vienne 2010, ANRS, pp. 55-58.
- Lyons, Maryinez. "Sexually Transmitted Diseases in the History of Uganda." Genitourinary Medicine 70, no. 2(1994) : 138-15
- Packard, R. M., & Epstein, P. (1991). Epidemiologists, social scientists, and the structure of medical research on AIDS in Africa. Social Science & Medicine, 33(7), 771-783.
- Musisi, Nakanyike B. "Morality as identity : The missionary moral agenda in Buganda, 1877–1945." Journal of religious history 23.1 (1999) : 51-74.
- Stillwaggon, Eileen. "Racial metaphors : interpreting sex and AIDS in Africa." Development and Change 34.5 (2003) : 809-832.
- Summers, Carol, ’Intimate Colonialism : The Imperial Production of Reproduction in Uganda, 1907-1925’, Signs Vol. 16, No. 4, Women, Family, State, and Economy in Africa (Summer, 1991), pp. 787-807Vaughan, Megan, Curing their Ills, chapter 6 ’Syphilis and Sexuality’

En savoir plus sur le séminaire