IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Annuaire

BEUCHER Benoît

Docteur en Histoire et en Sciences politiques ; Chercheur affilié à l’IMAF
Membre de l’équipe de Paris à l’IMAF
Histoire moderne et contemporaine, anthropologie politique
Contact

Thèmes de recherche

- Histoire et anthropologie politique du colonialisme, postcolonialisme
- Histoire et sociologie politique de la formation/construction de l’État
- Histoire des chefferies et royautés
- Histoire et sociologie politique des appartenances nationales

Terrains

Burkina Faso (en particulier pays mossi, Plateau Central)

Parcours professionnel

- 2013-2016 : chargé de recherche post-doctorant au FNRS (Université libre de Bruxelles/Laboratoire d’Anthropologie des Mondes contemporains)

- 2015-2016 : maître de conférences temporaire, chargé du cours magistral « Colonialisme et postcolonialisme : théorie », Université libre de Bruxelles, Faculté des sciences sociales et politiques, sociologie et anthropologie, Master 2, 24 heures d’octobre 2015 à septembre 2016

- 2015-2016 : membre du jury et du comité d’accompagnement de :
- Adrienne Vanvyve (ULB), Thèse de doctorat sur le sujet : « Jeunesses
musulmanes ouagalaises et leur rapport au politique (1987-2014) » ;
- Morgane Wirtz (ULB), Master 2, mémoire sur le sujet : « Le Balai citoyen :
une force de mobilisation de la jeunesse », soutenu avec succès le 26 août
2016 ;
- Lucie Beaurain (ULB), Master 2, mémoire sur le sujet : « Les enjeux de
l’engagement démocratique des OSC et leur renforcement au Burkina
Faso », soutenu avec succès le 16 juin 2016.

- 2015-2016 : participation au projet de formation sud (PFS) « Appui à la création d’un master en socio-anthropologie au Burundi », sous la direction de Christine Schaut (USL-B) et de Jean-Marie Nduwayo (UB). Responsable de l’UE « Études postcoloniales »

- 2014 (février) : collaborateur extérieur auprès du Centre d’Analyse, de Prévision et de Stratégie du Ministère des Affaires étrangères (CAPS), rédaction de la note « Le Burkina Faso, à la croisée des chemins »

- 2013 : membre du jury du CAPES externe d’histoire-géographie

- 2007-2010 : attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER), Université Paris IV-Sorbonne, UFR d’Histoire, TD « Afrique contemporaine, de 1830 à nos jours », Licence 3/Master 1 (96 heures d’octobre à juin)

- 2008-2010 : chargé de la préparation du concours interne des diplomates du Cadre d’Orient, CNED/Ministère des Affaires étrangères, épreuve de civilisation « Afrique subsaharienne ».

- 2009-2010 : chargé de cours à temps partiel, Academic Program Abroad de Paris (APA Paris), cours pour des étudiants américains de niveau Licence 2 et 3 sur l’Europe contemporaine (1815 à 1939) et la méthodologie de l’Histoire

- 2006-2011 : chargé de cours à temps partiel, Center for University Program Abroad (CUPA), cours pour des étudiants américains de niveau Licence 2 et 3 sur l’Europe du XIXe siècle et l’Afrique

- 2005-2007 : chargé de cours, Université Paris IV-Sorbonne, UFR d’Histoire, TD « colonisation, décolonisation en Afrique », Licence 3/Master 1 (96 heures d’octobre à juin)

- 2006-2007 : Intervenant à l’École pratique de Journalisme de Paris (EPJ) sur le thème de la géopolitique africaine prise dans la longue durée

- 2003-2016 : professeur certifié d’histoire-géographique à :

Villiers-sur-Marne (Collège les Prunais) et Saint-Denis (Lycée Suger) de 2003 à 2004
Livry-Gargan (Collège Léon Jouhaux) de 2004 à 2007
Stains (Collège Pablo Neruda) de 2010 à 2013
Neuilly-sur-Marne (Lycée Nicolas Joseph Cugnot) depuis 2016

- 2002 : Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement du Second Degré (CAPES) d’Histoire-Géographie

Parcours de recherche

- 2013 et 2017 : qualification aux fonctions de maître de conférences, CNU, section 22 « Histoire moderne et contemporaine »

- 2012 : thèse de doctorat en histoire moderne et contemporaine sur le sujet : Quand les hommes mangent le pouvoir : dynamiques et pérennité des institutions royales mossi de l’actuel Burkina Faso (de la fin du XVe siècle à 1991) . Préparée sous la dir. De M. Jacques Frémeaux (Paris IV). Membres du jury : MM. Romain Bertrand (Sciences-Po), Pierre Boilley (Paris I), Vincent Joly (Université Rennes 2), Jean Schmitz (IRD/EHESS). Mention « très honorable avec les félicitations à l’unanimité du jury », thèse publiable en l’état.

- 2012 : équivalence de Doctorat en Sciences politiques délivrée par l’Université Libre de Bruxelles (ULB).

- 2005 : DEA/Master 2 d’Histoire contemporaine, spécialité « études arabes », préparé sous la dir. de M. J. Frémeaux (Paris IV). Mémoire sur le sujet : « La contribution des élites dites "traditionnelles" à l’émergence de l’État en Afrique : le cas des Mossi du Burkina Faso, de 1888 à 1991 ». Mention « très bien »

- 2001 : maîtrise d’Histoire moderne et contemporaine (Master 1), préparée sous la dir. de M. J. Frémeaux (Paris IV). Mémoire sur le sujet : « La figure du Moogo Naaba de Ouagadougou sous la domination coloniale française, 1896-1958 ». Mention « très bien »

Projets de recherche (participation)

- 2013-2016 : recherches postdoctorales sur les soulèvements populaires sous le régime de Blaise Compaoré ; les mobilisations populaires et leurs revendications identitaires ; la production des néo-traditions contemporaines et leur politisation (ULB/LAMC, avec Mathieu Hilgers et Adrienne Vanvyve)

- 2012 : Membre du Collective Research Group African History (CRG), réseau européen des études africaines. Recherche sur la formation de la nation en pays voltaïque

- 2007 (juillet-août) : chargé de mission pour le Fonds d’Analyse des Sociétés politiques (Fasopo). Recherche sur les implications des élites anciennes (« chefferies traditionnelles ») en matière de développement économique et social, Burkina Faso (financée par l’AFD et la DGCID du Ministère des Affaires étrangères)

- 2008 (juillet-décembre) : chargé de mission pour le Fonds d’Analyse des Sociétés politiques (Fasopo). Recherche sur l’émergence de la communauté nationale au Burkina Faso (financée par l’AFD et la DGCID du Ministère des Affaires étrangères)

Prix scientifique :

- 2007 : lauréat du prix Louis Forest en Lettres et Sciences humaines, spécialisation « Civilisations étrangères » (Chancellerie des Universités de Paris)

Publications et travaux universitaires

Ouvrage :

- 2017 : Manger le pouvoir au Burkina Faso. La noblesse mossi à l’épreuve de l’Histoire, Paris, Karthala, coll. Les Afriques

Chapitres d’ouvrage avec comité de lecture :

- 2017 (à paraître) : « Republic of Kings : Neo-Traditionalism, Aristocratic Ethos and Authoritarianism in Burkina Faso », in Comaroff Jean et John L., The Politics of Custom : Chiefs, Capital and Culture in Contemporary Africa, Chicago, Chicago University Press

- 2017 (à paraître) : « L’intégration nationale au défi du palimpseste des identités au Burkina Faso », Presses universitaires de Rennes, recueil « Peuples en lutte »

- 2014 : « Lendemain de conquête à Ouagadougou. Les officiers de la République française, bâtisseurs d’une royauté africaine (septembre 1896-septembre 1898) », in Michèle Battesti, Jacques Frémeaux (dir.), Sortir de la guerre, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2014, pp. 81-98

- 2012 : « État et royauté en pays Mossi de la fin du XIXe siècle à nos jours », in Casajus Dominique et Viti Fabio (dirs.), La Terre et le pouvoir. A la mémoire de Michel Izard, Paris, CNRS, pp. 127-143

Articles parus dans des revues à comité de lecture :

- 2017 (à paraître) : « Mobilisations populaires, mobilisations mémorielles au Burkina Faso : la figure de Thomas Sankara et le coup d’État de la rue d’octobre 2014 », in Cahiers Afrique

- 2017 (à paraître) : « Louis Carrier et Thomas Sankara : regard croisé sur la gestion coloniale et post-coloniale des identités en pays mossi (Burkina Faso », in Cahiers Afrique

- 2015 :« Trajectoires impériales croisées : l’historicité d’un État africain hybride (pays moaaga, actuel Burkina Faso, fin du XIXe siècle à nos jours) », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, n° 128, pp. 105-124

- 2011 : « Le Burkina Faso et son environnement géopolitique », Annuaire français des relations internationales, n° 12, pp. 687-701

- 2011 : « Le pays des Mossi en carte, vade-mecum pour une histoire de la rencontre coloniale en terre voltaïque (actuel Burkina Faso) à la fin du XIXe siècle », Cartes et Géomatique. Revue du comité français de cartographie, n° 210, pp. 175-184

- 2011 : « Naaba Saaga II et Kougri, rois de Ouagadougou : un père et son fils dans la tourmente coloniale puis postcoloniale (1942-1982) », Outre-Mers, Revue d’Histoire, n° 370-371, pp. 99-109

- 2010 (juin) :« La naissance de la communauté nationale burkinabè ou comment le Voltaïque devint un "Homme intègre" », Politique africaine, n° 118, pp. 165-186

- 2009 (mars) : « La naissance de la communauté nationale burkinabè, ou comment le Voltaïque devint un ‘Homme intègre’ », Sociétés politiques comparées. Revue européenne d’Analyse des Sociétés politiques, Fasopo/Reasopo, n° 13, 108 p.

- 2008 (juin) : « Une royauté africaine à l’heure de la mondialisation : le royaume de Ouagadougou et la question du développement au Burkina Faso », Sociétés politiques comparées. Revue européenne d’Analyse des Sociétés politiques, Fasopo/Reasopo, n° 6, 104 p.

Actes de colloques :

- 2017 (à paraître) : « Quand battent les tambours de guerre en pays mossi : la Première Guerre mondiale vue au prisme des sociétés africaines », actes du colloque « Les contingents coloniaux dans la Grande Guerre », Paris-Sorbonne/IUF/ASOM, publication aux Presses universitaires de Paris-Sorbonne sous la dir. de J. Frémeaux

- 2015 : « Ethnie » et « nation » : deux frères ennemis ? Ethnicités, imaginaires nationaux et territoires au Burkina Faso », in Mouckaga H. et alii, Ethnies, nations et développement en Afrique : quelle gouvernance ?, Paris, L’Harmattan, pp. 47-64.

- 2010 : « "Traditional" Authorities and Development : Ouagadougou’s Kingdom facing globalization, Burkina Faso, (former Upper-Volta) from 1960 to present », in Vasiliev A.M. (dir.), Africa’s Development : Possibilities and Constraints, vol. 3, Académie des Sciences de Russie, Institut d’Études africaines, Moscou, 2010, 14 p.

- 2010 : « Le mythe de l’ "Empire mossi". L’affirmation des royautés comme force d’accompagnement ou de rejet des nouveaux pouvoirs centraux, 1897-1991 » in Hilgers Mathieu et Mazzocchetti Jacinthe (dirs.), Révoltes et oppositions dans un régime semi-autoritaire. Le cas du Burkina Faso, Paris, Karthala, pp. 25-50.

- 2010 : « La reconstitution de la Haute-Volta, enjeu de transactions hégémoniques entre le pouvoir colonial et la royauté moaaga de Ouagadougou ? (1919-1947) », in Batenga M.W., Hien P.C. et alii (dirs.), La Reconstitution de la Haute-Volta, Ouagadougou, L’Harmattan, pp. 203-225.

- 2005 : « La figure du Moogo Naaba, chef des Mossé de Ouagadougou, sous la domination française : pérennité d’une fonction et singularité des hommes (1896-1958) », in Mohamed-Gaillard S. et Romo-Navarrete M. (éds.), Des Français Outre-mer, Paris, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, pp. 139-152.

Comptes-rendus de lecture :

- 2011 : Compte-rendu de l’ouvrage de Mathieu Hilgers, Une ethnographie à l’échelle de la ville. Urbanité, histoire et reconnaissance à Koudougou (Burkina Faso), L’Homme, n° 200, pp. 249-252.

- 2009 : « Une synthèse claire et stimulante de l’histoire contemporaine de l’Afrique », compte-rendu de l’ouvrage de Frederick Cooper, L’Afrique depuis 1940, nonfiction.fr (portail de livres en sciences sociales),

- 2008 : Compte-rendu de l’ouvrage de Vivian-Bickford Smith et Richard Mendelsohn (éds.), Black and White in Color. African History on Screen, Outre-mers. Revue d’Histoire, Paris, Société française d’Histoire d’Outre-mer, n° 358-359, pp. 334-337

- 2008 : « Du cœur des ténèbres à la terre d’histoire : l’héritage de Jean-Pierre Chrétien », l’héritage de Jean-Pierre Chrétien », compte-rendu de l’ouvrage dirigé par Christine Deslaurier et Dominique Juhé-Beaulaton, Afrique, terre d’histoire. Au cœur de la recherche avec Jean-Pierre Chrétien, nonfiction.fr

- 2008 : « Joseph Ki-Zerbo : parcours d’un historien engagé », compte-rendu de l’ouvrage de Florian Pajot, Joseph Ki-Zerbo. Itinéraire d’un intellectuel africain au XXe siècle, nonfiction.fr

- 2007 : Compte-rendu de l’ouvrage de Michel Izard, Moogo, l’émergence d’un espace étatique ouest-africain au XVIe siècle, Journal des Africanistes, Paris, tome 77, fascicule 1, pp. 166-169

- 2004 : Compte-rendu de l’ouvrage de Junzo Kawada, Genèse et dynamique de la royauté : les Mosi méridionaux, Journal des Africanistes, Paris, tome 74, fascicule 1-2, pp. 510-513

Organisation d’événements scientifiques (ateliers/workshop, journée d’étude :

- 2016 (20-22 mars) : 3e conférence biannuelle du CRG African History, Université de Leipzig, Allemagne, organisateur du panel « Les « autorités morales » et le politique en Afrique : historicités et usages de la « néo-tradition » en contextes colonial et post-colonial »

- 2015 (14 décembre) : organisation avec Adrienne Vanvyve de la journée d’étude internationale « Médiateurs sans frontières : autorités morales et religieuses et résolution des conflits en Afrique », ULB/FNRS, Bruxelles

- 2014 (5-7 juillet) : 2e conférence biannuelle du CRG African History, Université de Durham, Royaume-Uni, organisateur du panel « La Nation est morte, vive la Nation ? »

- 2014 (30 juin-2 juillet) : 3e Rencontre des Études africaines en France, « L’Afrique des/en réseaux », CNRS/IEP/Université de Bordeaux 3 et IV, Bordeaux, co-organisateur avec Anna Pondopoulo (INALCO/CESSMA) du panel « Mémoires disputées, mémoires partagées : les communautés nationales vues au prisme des débats identitaires en Afrique subsaharienne »

Participation à des colloques (sélection) :

- 2016 (5-7 juillet) : 4e Rencontre des Etudes africaines en France (REAF), Paris, intervention sur le sujet : « La Révolution de Thomas Sankara et la seconde indépendance au Burkina Faso : l’anti-impérialisme comme projet d’édification d’une société nouvelle »

- 2015 (10 juillet) : ECAS 2015, 6th European Conference on African Studies, Paris, intervention sur le sujet : « Soulèvement populaire et revendications identitaires au Burkina Faso : pour une autre lecture du coup d’État de la rue d’octobre 2014 »

- 2014 (3 juillet) : REAF 2014, 3èmes Rencontres des études africaines en France « L’Afrique des/en réseaux », intervention sur le thème : « Mémoires d’empire(s), mémoires nationales : recompositions du passé et politiques identitaires en pays mossi (actuel Burkina Faso) »

- 2014 (25-27 mai) : colloque international « Ethnies, Nations, Développement en Afrique », Université Marien Ngouabi de Brazzaville, Université Omar Bongo de Libreville, République du Congo, Brazzaville, intervention sur le sujet : « Ethnie et nation : deux frères ennemis ? Ethnicités et imaginaires nationaux au Burkina Faso »

- 2013 (12-14 juin) : colloque international « D’une révolution à l’autre. Histoire des circulations révolutionnaires, XVIIIe-XXIe siècles », Paris, Université Paris Est-Marne-la-Vallée. Intervention sur le sujet : « La "Révolution démocratique et populaire" au Burkina Faso : un "produit local pour consommation locale ?" »

- 2012 (15-16 juin) : conférence internationale « L’histoire de l’Afrique au présent », Paris, Collaborative Research Group African History (CRG). Intervention sur le sujet : « L’imagination de la communauté nationale au Burkina Faso : un angle-mort historiographique »

- 2009 (13-15 mai) : colloque international « La fabrique des savoirs en Afrique subsaharienne. Acteurs, lieux et usages dans la longue durée », Paris, Université Paris VII-Diderot/INALCO/Université de Lyon. Intervention sur le sujet : « L’ "apprivoisement" réciproque ou la conquête par le savoir : collecte, circulation et traitement du renseignement entre les officiers français et les souverains moose de l’actuel Burkina Faso, 1888-1898 »

- 2008 (24-27 novembre) : colloque international « Hommage au Professeur Joseph Ki-Zerbo. Autour du soixantième anniversaire de la reconstitution de la Haute-Volta », Ouagadougou, Université de Ouagadougou/Centre national de la Recherche scientifique et technique (CNRST). Intervention sur le sujet : « La reconstitution de la Haute-Volta, enjeu de transaction hégémonique entre le pouvoir colonial et la royauté moaaga de Ouagadougou ? (1919-1947) »

- 2008 (22-24 mai) : 11e conférence internationale des Africanistes, « Africa’s development : possibilities and constraints », Moscou, Académie des Sciences de Russie. Intervention sur le sujet : « “Traditional” Authorities and Development : Ouagadougou’s Kingdom facing globalization, Burkina Faso, former Upper-Volta, (from 1960 to present) »

- 2006 (18 novembre) : colloque international « Centenaire de la mort de Béhanzin, roi du Danhomè, 1906-2006 », Paris, Université Paris IV-Sorbonne/Université de Cotonou. Intervention sur le sujet : « Béhanzin et Naaba Wobgho : le "requin" aja-fon et "l’éléphant" mossi face à la IIIe République conquérante, (1890-1905) »

- 2006 (28-29 septembre) : colloque international « Une opposition qui ne dit pas son nom. Représentations autour du pouvoir au Burkina Faso », Belgique, Louvain-La-Neuve, UCL. Intervention sur le sujet : « Le mythe de l’ "Empire mossi" et l’affirmation des royautés comme force d’accompagnement ou de rejet des nouveaux pouvoirs centraux (1897-1991) »

- 2006 (8-9 juin) : 4e colloque franco-singapourien « Les petits États confrontés au risque à l’ère de la mondialisation », Paris, Université Paris IV-Sorbonne/National University of Singapore. Intervention sur le sujet : « Le "géant" ivoirien et le "petit-frère burkinabè", menaces et dépendances de 1919 à nos jours »

- 2006 (28-29 avril) : colloque international « La transmission de l’État colonial en Afrique : héritages et ruptures dans les pratiques et les technologies du pouvoir », Paris, Université Paris I (MALD). Intervention sur le sujet : « Les luttes d’influence entre les souverains mossi et les "nouvelles élites" au Burkina Faso : l’héritage colonial et la marche vers un modèle original de l’État (1958-1991) »

- 2004 (18-21 juin) : 3e conférence internationale « Hierarchy and power in the history of civilizations », Moscou, Académie des sciences de Russie. Intervention sur le sujet : « Du coquillage à l’argent : la monnaie comme enjeu de souveraineté dans l’ancien royaume de Ouagadougou (fin XIXe siècle- 1960) »

Mémoires :

- 2010 : « La Françafrique, entre mythes et réalités », CNED, fascicule de préparation au concours du Cadre d’Orient (Ministère des Affaires étrangères), 60 p.

- 2009 : « Introduction à l’histoire de l’Afrique de l’Ouest : civilisation, économie et sociétés, des origines à nos jours », CNED, fascicule de préparation au concours du Cadre d’Orient (Ministère des Affaires étrangères), 60 p.

- 2005 : « La contribution des élites dites "traditionnelles" à l’émergence de l’État en Afrique : le cas des Mossi du Burkina Faso, de 1888 à 1991 », Mémoire de DEA, Université Paris IV-Sorbonne, M. J. Frémeaux (dir.), 236 p.

- 2001 : « La figure du Moogo Naaba de Ouagadougou sous la domination coloniale française, 1896-1958 », Mémoire de Maîtrise, Université Paris IV-Sorbonne, M. J. Frémeaux (dir.), 2001, 176 p.

Valorisation de la recherche (sélection) :

- 2017 (12 février) :entretien avec Vincent Hiribarren, "La République des rois", blog Africa4, Libération.fr

- 2016 (3 février) :interview pour France 24, « Côte d’Ivoire-Burkina Faso : l’impossible rapprochement ? », texte par Guillaume Guguen

- 2016 (16 janvier) : interview pour TV5 Monde sur les attentats à Ouagadougou, Burkina Faso, JT Afrique présenté par Dominique Laresche

- 2016 (16 janvier) : interview pour France 24 sur les attentats à Ouagadougou, Burkina Faso, journal en continu (12h)

- 2015 (26 novembre) : interview pour le New York Times, article « Burkina Faso, a Year After Uprising, Will Head to Polls », Hervé Taoko

- 2015 (10 octobre) :18e Rendez-vous de l’Histoire de Blois, intervenant lors de la table-ronde « Les Empires en Afrique dans l’Histoire  », organisée par la revue Cahiers d’Histoire et Catherine Coquery-Vidrovitch

- 2015 (22 septembre) :interview pour France 24, article « Qui sont les putschistes du Régiment de sécurité présidentielle »

- 2015 (21 septembre) :interview pour France 24, article « Le lieutenant-colonel Zida, dans la ligne de mire des putschistes burkinabè »

- 2015 (18 septembre) : France 24, interview sur le coup d’Etat au Burkina Faso, journal du soir (18h30 TU)

- 2015 (17 septembre) : interview pour le journal La Croix, article « Au Burkina Faso, des militaires brisent la transition démocratique », URL : http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Afrique/Au-Burkina-Faso-des-militaires-brisent-la-transition-democratique-2015-09-17-1357556

- 2015 (25 avril) : Conférence internationale sur le respect de l’ordre constitutionnel en Afrique, Paris, Sénat, intervention sur le sujet : « La « révolution » d’automne au Burkina Faso : une économie morale du changement politique »

- 2015 (20 janvier) :interview pour Mediapart, article « Transition politique au Burkina Faso : l’armée en embuscade » par Dylan Gamba

- 2014 (7 novembre),interview pour l’émission « Focus » sur France 24

- 2014 (3 novembre),interview pour l’émission « Décryptage » de RFI présentée par Nathalie Amar

- 2014 (31 octobre), France info, interview sur la situation au Burkina au journal de 12h

- 2014 (16 février) : intervenant dans la cadre de la projection du documentaire Fratricide au Burkina de Didier Mauro et Thuy-Tiên Ho, Paris, INA/ICTV-Solférino

- 2010 : Animation d’un débat autour de la publication du livre de Jean-Michel Severino et Olivier Ray Le Temps de l’Afrique, Paris, Odile Jacob, 2010, Fondation Jean-Jaurès/ La Cité des Livres

- 2010 : interview pour le journal La Croix sur le cinquantenaire des indépendances en Afrique

- 2007 : conseiller scientifique pour l’exposition « Dans la Guerre des Toubabs. Les tirailleurs sénégalais en 14-18 », Musée de la Caverne du Dragon, Chemin des Dames