Accueil > Actualités > Séminaires

Supports et circulations des savoirs et des arts en Afrique et au-delà

Séance du 25 mars 2016, de 11h à 13h
EHESS, salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris

- Sandrine Colard-De Bock
« La Photographie de l’Entre-Guerre au Congo Belge : le magazine L’Illustration Congolaise »

Résumé :
Publié entre 1924 et 1940, L’Illustration Congolaise fut le magazine colonial le plus populaire du Congo Belge de l’entre-guerre. Ce bimensuel publia des milliers de photographies d’amateurs et professionnels, en une sorte de visite guidée du Congo. Après le scandale des abus commis par l’administration du roi Léopold II, ce « journal de documentation et d’art » autoproclamé modela l’image photographique afin d’amener un public belge réfractaire à se rapprocher visuellement de sa colonie. En présentant cette région d’Afrique centrale comme reproduisant progressivement les paysages, les décors urbains et la vie sociale de la Belgique, les éditeurs cherchèrent à réduire la distance profonde créée par les tragiques événements de l’Etat Indépendant du Congo, et à inciter des vocations coloniales en présentant le Congo comme un miroir de sa métropole.

- Nabil Boutros
« La photographie contemporaine en Egypte »

Résumé :
Depuis 1990, Nabil Boutros parcourt l’Egypte avec des allers-retours en France où il a décidé de s’installer. Au fil des années, en empathie avec les sujets et les personnes qu’il photographie, il enregistre sans y prendre garde les changements à peine perceptibles de la société (du Caire de la nuit, Alexandrie revisitée). Puis un tournant s’opère lorsqu’il décide de s’exprimer autrement sur ce qu’il observe, croisant par la même occasion l’explosion des différentes expressions artistiques depuis la révolution en 2011. Son exposé s’appuiera notamment sur deux expositions récentes : « L’Egypte est un pays moderne » et « L’habit fait le moine ».

En savoir plus sur le séminaire