IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Actualités > Séminaires

Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delà

Séance du 25 novembre 2016, de 11h à 13h
Salle de réunion, IMAF, 2e étage, 96 bd Raspail, 75006 Paris

- Cécile Canut, professeur en sociolinguistique à l’Université Paris-Descartes

Autour de "L’île des femmes", moyen-métrage (2014) :
Ja, jeune femme de Cabral, n’est pas partie "chercher sa vie" ailleurs comme tant d’autres au Cap-Vert. Elle n’est jamais sortie de son village. Ja décide de faire le tour de son île, à la rencontre de femmes qui s’adonnent comme elle à l’étonnante pratique corporelle du batuke. Au cours du périple, nous découvrons "celles qui restent" et qui surmontent ensemble, à travers cette expression, la rudesse et l’acuité de la séparation.
Le batuke fait partie des formes musicales les plus anciennes de l’île de Santiago. Caractérisé par un rythme euphorique, des mouvements saccadés du corps, une orchestration basée sur les voix et les percussions, il est devenu essentiellement féminin : les femmes ont remplacé le tambour par un paquet de tissu coincé entre leurs cuisses sur lequel elles tapent, l’une d’entre elles chante des poèmes où il est question de leur vie quotidienne, des difficultés de la vie de couple, ou de la séparation. Pour survivre, leurs maris, leurs frères mais aussi leurs soeurs et leurs mères partent à l’étranger pour nourrir leur famille rester au pays.

En savoir plus sur le séminaire