IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Actualités > Séminaires

Anthropologie comparative du Sahel occidental musulman

Séance du 30 novembre 2016, 15h à 17h
IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail 75006 Paris

- Abdel Wedoud Ould Cheikh, Université de Lorraine
Les fondamentaux de la culture islamique "classique" sahélienne : autour de Fath al-Shakûr fî ma‘rifat a‘yân ‘ulamâ’ al-Takrûr de al-Tâlib Muhammad b. Abî Bakr al-Siddîq al-Bartalî al-Walâtî (m. 1219/1805)

Résumé :
Antérieurement aux effets de la globalisation islamique et à la wahhabisation rampante qu’elle a drainé sur fond de ressources pétrolières abondamment mobilisées au service de desseins missionnaires par les monarchies du Golfe arabo-persique depuis le milieu des années 1970, l’islam sahélien (Mauritanie, Mali, Niger, Sénégal…) s’exprimait dans un corpus de références relativement unifié qui n’a guère subi de modification depuis le XVIe siècle. Les recueils bio-bibliographiques (kutub al-tabaqât) de la région, inspirés par les œuvres de devanciers moyen-orientaux comme Kitâb tabaqât al-‘ulamâ’ d’al-Haytham b. ‘Adî (m. 207/822-3) ou al-Tabaqât al-kubrâ de Ibn Sa‘d (m. 230/844-5) ; ou par les travaux d’auteurs maghrébo-andalous comme Tartîb al-madârik d’al-Qâdî ‘Iyyâd (m. 544/1149-50), fournissent un tableau détaillé du corpus en question. Nayl al-ibtihâj bi-tatrîz al-dîbâj d’Ahmad Bâba de Timbuktu (m. 1627) et sa "contraction" (Bughyat al-muhtâj) ont inauguré le genre dans l’espace sahélo-saharien occidental. Fath al-shakûr, dont il sera question dans cette intervention en constitue un prolongement, plus spécifiquement centré sur l’actuelle Mauritanie et ses confins.
Il s’agira, à partir d’une présentation de cet ouvrage, de donner un aperçu de la culture islamique "classique" sahélienne, de ses matières, de ses manuels et des valeurs intellectuelles et morales qu’elle tendait à mettre en avant.

En savoir plus sur le séminaire