IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Actualités > Ailleurs

Quels citoyens pour l’empire ?

La citoyenneté française à l’épreuve de l’empire dans la première moitié du XXe siècle

Colloque international

DATE
Les 8 et 9 décembre 2016
9h-18h

LIEU
- Jeudi 8 décembre 2016, 9h-18h
Université Paris Nanterre
Bâtiment V, rez-de-chaussée, amphi V1
Comment venir ?

- Vendredi 9 décembre 2016, 9h-18h
Archives nationales, site de Pierrefitte-sur-Seine
Comment venir aux Archives ?

CONTACT
quelscitoyens@gmail.com

PRÉSENTATION
Les dimensions impériales de la citoyenneté française sont à la fois bien et mal connues. Le statut de sujet français a été réintroduit en Algérie en 1865, puis étendu à la plupart des colonies. À partir de 1881, les dispositifs de l’indigénat l’ont frappé d’infamie et en pratique grevé de contraintes (impôts, travail forcé) qui se sont alourdies jusqu’à son abolition immédiate et sans condition en 1946, à la demande des députés d’outre-mer de la première assemblée constituante. Sans être complètement exclu, l’accès des sujets coloniaux à la citoyenneté a été individuel et soumis à des procédures qui laissaient toute latitude aux administrations coloniales locales pour bloquer les dossiers qu’elles estimaient indésirables. Si cette logique d’ensemble est connue, ses modalités exactes restent à étudier. Entre l’abolition de l’esclavage en 1848 et à la généralisation de la citoyenneté en 1946, la première moitié du XXe siècle constitue un moment significatif de l’histoire de la citoyenneté française à l’épreuve de l’empire colonial. La possibilité de passer du statut de sujet à celui de citoyen, qui a pour fonction de délimiter concrètement ces deux statuts, est organisée ou réorganisée au début du XXe siècle et cette évolution est précipitée et transformée de façon ambivalente par la première guerre mondiale. Pour quels acteurs la citoyenneté est-elle alors un enjeu dans le cadre impérial ? Comment se transforme-t-elle ? Dans quelle mesure peut-on parler d’une racialisation de la citoyenneté française à l’épreuve de la colonisation ? Quels débats soulève-t-elle et quelles en sont les conséquences à moyen et à long terme ? Enfin, quels points de comparaison avec d’autres empires coloniaux peut-on mobiliser pour éclairer les évolutions françaises de la première moitié du XXe siècle.

En savoir plus sur le programme du colloque

Colloque_Quels-citoyens-empire