IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Actualités > Séminaires

Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delà

Séance du 9 décembre 2016, de 11h à 13h
Salle des artistes, 96 bd Raspail, 75006 Paris

- Jean-Baptiste Eczet, postdoc à l’Ehess - IIAC/LAIOS,
Pertinence(s) de la statuaire africaine

Résumé :
Certaines caractéristiques formelles sont récurrentes dans une partie de la statuaire africaine et sont issues d’une volonté de réalisme selon une épistémologie singulière. La ressemblance, une notion importante en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale, émerge d’un point de vue spatial spécifique. La sculpture présente alors une image elle-même en profondeur (ou perspective anamorphosée). Plusieurs conditions se dégagent de cette « sculpture en profondeur », notamment l’usage des raccourcis, propre au dessin en occident. Cette caractéristique produit en conséquence, sur certaines faces, des disproportions, ou aberrations, qui sont les conséquences collatérales de l’optimisation d’un point de vue unique.
Or, certaines de ces conséquences collatérales ont successivement fait l’objet d’une attention particulière par les musées et les artistes en Europe, multipliant ainsi les pertinences de cette statuaire.

En savoir plus sur le séminaire