Accueil > Actualités > Appels

Les acteurs religieux africains à l’ère du numérique

Un numéro de la revue Émulations. Revue des jeunes chercheuses et chercheurs en sciences sociales à paraître en 2017, sous la direction de Pamela MILLET MOUITY (École des hautes études en sciences sociales) et Frédérick MADORE(Université Laval).

Argumentaire :
À partir du milieu des années 1990 et surtout depuis les années 2000, tout un champ d’études s’est développé sur la façon dont la religion s’inscrit dans le numérique – sites web, forums, blogues, médias de diffusion en ligne, réseaux sociaux, etc. Les auteurs de ces recherches ont développé différents concepts tels que « religion online », « online religion » et « digital religion », pour mieux appréhender les nouvelles formes de religiosités qui sont apparues grâce au web. Cependant, peu d’études ont jusqu’à présent traité de manière significative de l’usage de l’Internet par les groupes religieux du continent africain. Pourtant, la visibilité et la résurgence des pratiques religieuses de toutes les confessions marquent le quotidien individuel et collectif, tant sur le continent africain qu’au sein des diasporas. Dans cette nébuleuse, les nouveaux médias numériques sont devenus des outils, voire des espaces majeurs où se donne à voir ce « religieux africain » dans sa forme plurielle. Certes, le degré de pénétration et l’accessibilité d’Internet en Afrique demeurent parmi les plus faibles dans le monde : 28,7 % de la population y ont accès selon des chiffres de 2016. À cela s’ajoutent de grandes disparités entre Afrique du Nord et Afrique subsaharienne, ainsi qu’entre les différentes régions linguistiques. Malgré tout, son usage est en forte augmentation : entre 2000 et 2015, le nombre d’utilisateurs est passé de 4 500 000 à plus de 330 000 000.

Ce numéro thématique de la revue Émulations entend rendre compte de la manière dont la présence du religieux sur Internet permet d’interroger aussi bien les institutions, les communautés, les croyances, les pratiques que les subjectivités religieuses. Il s’ agit de porter un regard pluridisciplinaire sur les nouvelles réalités induites par l’irruption d’Internet dans la sphère religieuse des mondes africains, des deux côtés des rives du Sahara, y compris les Caraïbes. Dans cette perspective, les contributions attendues sur toutes les religiosités africaines pourront s’articuler autour de trois axes.

- Axe 1 : Réseaux, diasporas et cybercommunautés religieuses
- Axe 2 : Identités, autorités et nouvelles figures religieuses
- Axe 3 : Enjeux politiques du recours au religieux

Modalités de soumission :
Les propositions de contribution se feront sous la forme d’un résumé de 750 à 1 000 mots. Elles comporteront un titre, cinq mots-clés et une brève présentation de l’auteur. Elles sont à envoyer par courriel avant le 1er février 2017 aux trois adresses suivantes :
- redac@revue-emulations.net
- millet.pamela@yahoo.fr
- frederick_madore@outlook.com

AAC-2017_Acteurs-religieux-africains