Accueil > Actualités > Rencontres

Cycle de conférences : Petra SIJPESTEIJN, professeure invitée à l’EHESS/IMAF - Février 2017

Les débuts de l’Islam vus d’Égypte

Cycle de conférences de Petra SIJPESTEIJN, professeure invitée
Dans le cadre du séminaire de Houari Touati, EHESS/IMAF
« L’adab : une éducation et un idéal d’accomplissement humain (VIIe-Xe siècle) »

EHESS, 96 bd Raspail, 75006 Paris
Salle de réunion de l’IISMM

Petra SIJPESTEIJN est professeur d’arabe à l’université de Leyde et directrice du Centre pour l’Étude de l’Islam et de la Société de Leyde. Elle a fait ses études d’histoire médiévale et langue arabe a Leyde, Cambridge, Damas, Le Caire, Cornell et Princeton. Elle a été junior research fellow à la Christ Church de l’université d’Oxford (2004-2007) et chargée de recherche a l’IRHT, CNRS Paris (2007-). Son dernier ouvrage a pour titre : Shaping a Muslim State : The World of a Mid-Eighth-Century Egyptian Official, Oxford University Press, 2013.

CONFÉRENCES :

-  Lundi 6 février 2017, de 15 h à 17 h :
Papyrologie arabe : développements récents.

Résumé : La papyrologie arabe connaît depuis quinze ans une véritable renaissance avec une augmentation des textes édités et un intérêt élargi parmi des chercheurs d’histoire de l’islam médiévale. Des outils comme l’Arabic Papyrologie Database et l’organisation de cours, de congrès et d’autres activités autour des documents ont incorporé des non-papyrologues et non-arabisants. Comment cette inclusion des sources papyrologues a-t-elle changé les études du monde musulman ? Comment les papyrus ont-ils changé la compréhension de l’histoire des premiers siècles de l’islam ?

- Lundi 13 février 2017 de 15 h à 17 h :
Conquête et négociation.

Résumé : Selon les sources littéraires, la prise du pouvoir des Arabes en Égypte au cours du 7e siècle a été codifiée dans des traités conclus avec les différentes villes ou même avec la province dans son ensemble. Cependant, ces informations sont-elles en accord avec les sources matérielles de l’époque, particulièrement avec les papyrus ? Comment les informations concernant la conquête ont-elles circulé et comment ont-elle été négociées aussi bien au niveau politique qu’avec les conquis ? La conquête arabe de l’Égypte présente-elle des particularités par rapport aux autres épisodes de changement de régime dans cette région ? En quoi cela nous informe-t-il sur le milieu d’origine des conquérants et sur la nature de la conquête elle-même ?

- Lundi 20 février 2017, de 15 h à 17 h :
Réparer l’injustice.

Résumé : Les changements dans l’organisation, le statut et la hiérarchie des institutions religieuses qui jouaient un rôle important en Égypte dans l’établissement de la justice avant l’arrivée des Arabes a progressivement donné forme à de nouvelles structures de soutien et d’interdépendance sociale. Comment les Égyptiens ont-ils navigué au sein de ces réseaux et comment ont-ils influencé la forme que ces réseaux ont prise dans les premiers siècles de l’islam ? Les sources rapportant des conflits interpersonnels seront examinées autant que celles indiquant des désaccords entre les autorités arabes et leurs sujets. Vers qui les chrétiens, les Arabes et les autres groupes présents en Égypte se sont-ils chaque fois tournés pour rapporter soit des incidents soit des injustices (perçues) ? Quels arguments ont-ils utilisés pour obtenir de l’aide ou les réponses qu’ils attendaient ?