Accueil > Publications > Ouvrages

Entre errances et silences. Ethnographier des souffrances et des violences ordinaires

Andrea Ceriana Mayneri (dir.), Academia, Collection « Investigations d’anthropologie prospective », 2017, 218 p.


Ce livre interroge les liens qui soudent de grandes souffrances avec les violences sociales dont elles témoignent. La traque de liens fuyants et silencieux engage les ethnologues et les psychologues dans le travail au contact de familles en migration ou de commissions qui évaluent leurs demandes, mais aussi le long d’errances personnelles et institutionnelles, ou encore auprès de communautés en ligne. Ce sont les contours et certaines responsabilités du discours savant et scientifique, que ce face-à-face avec les souffrances sociales invite à questionner.

Table des matières

Introduction
Andrea Ceriana Mayneri

Domination de la « famille par filiation » sur la « famille par alliance ». Les migrations capverdiennes aux USA (Boston)
Pierre-Joseph Laurent

Femmes nigérianes déplacées, filles à la merci. Sur les usages de l’ethnopsychiatrie
Simona Taliani

Mises en scène, souffrances et quêtes de dignité. Quelle humanité dans les parcours d’asile ?
Jacinthe Mazzocchetti

La valeur des corps. Notes pour une ontologie historique des corps-fétiches
Roberto Beneduce

Avatars, guildes et joueurs intensifs. De la dépendance à la reliance dans World of Warcraft
Olivier Servais

Postface
Joseph Tonda

Lien éditeur