Accueil > Recherche > Séminaires et ateliers

Anthropologie politique de la mémoire

Séminaire organisé par Gaetano Ciarcia, directeur de recherche au CNRS (IMAF), Marie-Aude Fouéré, maîtresse de conférences de l’EHESS (IMAF) et Martin Mourre, docteur de l’EHESS, affilié à l’IMAF.

Année universitaire : 2017 / 2018
Périodicité : 2e et 4e mardis du mois de 16h à 19h
Localisation : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail 75006 Paris
Calendrier : Du 24 octobre 2017 au 27 mars 2018

Présentation :
Ce séminaire en anthropologie politique de la mémoire vise à explorer les pratiques mémorielles et les usages du passé pour l’action politique, au sens large d’engagement dans la vie publique. Deux thématiques qui soulèvent des questions communes sur les liens histoire/mémoire/identité seront plus particulièrement traitées cette année : les commémorations, les musées et les sites patrimoniaux ; les usages des écrits passés comme sources ou « archives ordinaires » de production des origines. Le séminaire traitera plus spécifiquement des pratiques mémorielles et mémoriales en Afrique, mais des cas d’études pris dans d’autres espaces du monde seront aussi convoqués. On alternera des lectures de textes, communiqués en amont, et la présentation d’études de cas par des intervenants extérieurs venus de différentes disciplines des sciences sociales. Les étudiants seront incités à participer activement.

Dans le premier axe, on portera notre attention sur la question des usages du passé et de la mémoire à partir de la commémoration, du musée et des monuments. Produits de logiques, d’échelles et d’acteurs variés (État, associations, réseaux, communautés, groupes d’intérêt, etc.) ayant des capacité d’action et des objectifs variées, ces politiques ou pratiques commémoratives, muséales et monumentales permettent d’étudier les phénomènes de négociation et de collaboration, mais aussi de résistance ou de confrontation associés à l’écriture de l’histoire et et la production de l’identité. On s’intéressera notamment, pour l’Afrique, à un nouveau nationalisme patrimonial postcolonial qui réinvestit d’anciens lieux ou en crée de nouveaux pour favoriser le sentiment national et faciliter l’entreprise hégémonique de l’État.

Dans le second axe, on s’intéressera aux formes commémoratives et théâtrales de mise en scène des « origines » qui s’inscrivent dans une répétition des narrations qui les ont précédées et qu’elles transforment sans cesse. Dans ce cadre, nous analyserons des contextes dans lesquels des écrits ont été intégrés et interprétés non seulement comme des vecteurs du changement socioculturel, mais aussi comme des sources mémorielles, faisant d’eux des sortes d’archives ordinaires. Nous étudierons ainsi diverses productions textuelles et visuelles – savantes (ethnologiques, sociologiques, historiques, etc.), fictionnelles (littéraires et filmiques), de vulgarisation ou de propagande (coloniale, missionnaire, patrimoniale) – à travers leurs effets de réception et leurs élaborations créatives à des échelles locales et globalisées.

CONTACT :
marie-aude.fouere(at)ehess.fr

PROGRAMME

2017

- 24 octobre 2017
。 Introduction au séminaire
Jérôme Souty (Université de Rio de Janeiro) : "Usages du passé et pratiques mémorielles dans plusieurs espaces « afrobrésiliens » à Rio de Janeiro (candomblés, quilombos, vestiges de la traite)"

- 14 novembre
。 Discussion de textes
Raphaël Rousseleau (Université de Lausanne) : "Politique de l’histoire mythique : autour du dieu Jagannath (Odisha, Inde)"

- 28 novembre
。 Discussion de textes
Nora Greani (Université de Nice) : "Art officiel et mémoire(s) de la colonisation en République du Congo"

- 12 décembre
Shamir Jeppie (Université de Cape Town) - (titre à venir)
&
Patrick Garcia (Université de Cergy-Pontoise) - (titre à venir)

2018

- 9 janvier 2018
。 Discussion de textes
Sabina Loriga (EHESS) : ""Le temps du trauma in Mrs. Dalloway de Virginia Wolf et Austerlitz de W. G. Sebald"

- 23 janvier
。 Discussion de textes
Arnauld Chandivert (Université Paul Valéry, Montpellier) : "La tentation des origines : l’histoire "comme les autres" de l’ethnologie de la France"

- 13 mars
。 Discussion de textes
Felicity Bodenstein (Technische Universität Berlin) : "Les objets de la cour royale de Benin City : lieux de mémoire, lieux de l’absence"

- 27 mars :
。 Discussion de textes
Julie Garnier (Université de Tours) et Anaïs Leblon (Université Paris 8) - (titre à venir)