Accueil > Actualités > Appels

PAUSE : Programme national d’aide à l’Accueil en Urgence des Scientifiques en Exil

Appel à candidatures

Date limite : 20 septembre 2017

Présentation du programme PAUSE

Les crises géopolitiques qui se multiplient à travers le monde affectent les libertés académiques de nombreux chercheurs et mettent parfois en péril leur vie et celle de leurs proches.

Cette situation appelle une réponse forte de la part des sociétés ouvertes et démocratiques. En dépit d’un précédent historique datant de 1936, sous le Front populaire, la France, contrairement à d’autres grandes démocraties (États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne), était dépourvue de dispositif d’aide aux scientifiques menacés.

Lancé officiellement le 16 janvier 2017, à l’occasion de la signature d’une convention entre le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Collège de France, qui porte le programme, et la Chancellerie des universités de Paris, qui met des locaux à la disposition de l’équipe administrative, le programme national PAUSE réunit les grandes institutions de la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche (CPU, CDEFI, CNRS, INSERM, INRA, INRIA, CNOUS) ainsi que le ministère de l’Intérieur et celui de l’Europe et des Affaires étrangères.
Depuis janvier 2017, 50 établissements d’enseignement supérieur et organismes de recherche se mobilisent pour l’accueil de 63 scientifiques en danger.

Le programme développe ses activités grâce aux dotations de l’Etat, aux soutiens des établissements d’enseignement supérieur et des organismes de recherche, au mécénat d’entreprises et à la générosité publique à travers un fonds de souscription ouvert à la Fondation de France.

Mission
PAUSE vise à protéger et accueillir des scientifiques et des intellectuels en provenance de pays où la situation politique ne leur permet plus d’exercer leur métier. PAUSE soutient par des financements incitatifs les établissements français d’enseignement supérieur et des organismes de recherche pour recruter les scientifiques en danger et les accompagner dans leur insertion professionnelle et personnelle.

Une volonté de solidarité, une exigence de liberté, le sens des responsabilités
L’accueil des scientifiques et des intellectuels en situation d’urgence est une responsabilité que la France doit soutenir et porter avec l’appui de la société civile et les acteurs socioéconomiques. La France est une terre d’hospitalité : c’est son histoire et ses valeurs.

Au-delà de l’évident devoir éthique qui s’impose face à des situations individuelles dramatiques et qui est le fondement de PAUSE, la solidarité envers les scientifiques en situation d’urgence est l’une des actions internationales qui permet de poser les premières pierres d’un avenir meilleur en faisant le pari que, quelles que soient les crises, ce futur se bâtira à long terme sur le savoir, la paix et la science.

AAC_PAUSE