Accueil > Publications > Ouvrages

Georges Balandier. Un anthropologue en première ligne

Ouvrage de Jean Copans, Paris, PUF, décembre 2013, 313 pages.

Georges Balandier est à la fois témoin et acteur de premier plan des sciences sociales françaises depuis les années 1950 jusqu’à aujourd’hui. Au cours d’une trentaine d’ouvrages, de plusieurs centaines d’articles et d’entretiens, il a abordé, et même inventé, une multiplicité de domaines. D’abord sociologue d’une Afrique qu’il a qualifiée d’« ambiguë », inventeur de la sociologie du développement et du tiers-monde, puis de l’anthropologie politique à la française, il a élargi ses champs d’observation aux surmodernités occidentales, ce qu’il appelle les « Nouveaux nouveaux mondes », fondés, entre autres, sur les biotechnologies, les médias et les formes inédites que prennent les relations sociales. Jouant constamment des complémentarités de l’anthropologie et de la sociologie, la science sociale de Georges Balandier est dynamique, attentive aux caractères inédits des évolutions sociétales mondiales et fondée sur le principe du « détour », en dehors de tout dogmatisme conceptuel ou méthodologique.

Jean Copans a été professeur des universités en sociologie. Mais il est surtout connu comme anthropologue africaniste. Il est notamment l’auteur de Les Marabouts de l’arachide (1980), La Longue marche de la modernité africaine (1990), Un demi-siècle d’africanisme africain (2010) et Mythologies des Afriques (2010).