Accueil > Recherche > Projets de recherche

L’insertion par le religieux des migrants au Burkina Faso

Projet ANR Relinsert, mars 2018-mars 2021. Projet jeunes chercheurs/jeunes chercheuses (JCJC) de l’ANR coordonné par Alice Degorce et mené en partenariat avec des chercheurs de l’Institut des Sciences des sociétés (INSS / CNRST) et de l’Université Ouaga I Professeur Joseph Ki-Zerbo au Burkina Faso.

Ce projet part d’observations anthropologiques qui soulignaient dès la fin des années 1950 le rôle de la conversion religieuse comme moyen d’insertion pour les migrants burkinabè en Côte d’Ivoire. Il s’agit d’interroger la façon dont le religieux peut constituer un mode d’insertion pour les migrants (de retour, internes ou internationaux) qui s’installent ou se réinstallent actuellement au Burkina Faso.

Les évolutions de ces pratiques religieuses en migration sont ainsi questionnées à partir de recherches de terrain menées dans trois zones du Burkina Faso : la capitale Ouagadougou, qui polarise des mouvements migratoires internes, de retour et internationaux, Koudougou, troisième centre urbain du pays et ville historique de départ des migrants en Côte d’Ivoire, ainsi que deux communes rurales du « pays bissa », marquées par une tradition migratoire forte en direction de l’Italie et de la Libye.

L’hypothèse est que le religieux en migration, bien que possiblement associé à des logiques d’individuation ou d’émancipation, est jusqu’à présent apparu comme un facteur de cohésion et d’intégration dans le contexte de ces localités burkinabè. Les limites de ces processus d’insertion et les possibilités d’exclusion seront cependant aussi envisagées.

En associant des méthodologies issues de l’anthropologie, de la géographie et de l’histoire, les pratiques de ces migrants à l’échelle locale (quartier, famille) seront étudiées en milieu rural et urbain. L’insertion sera ainsi questionnée en lien avec le contexte religieux pluriel qui caractérise ces localités et qui sera analysé à partir d’une articulation entre analyses spatiales et enquêtes socio-anthropologiques et historiques.