Accueil > Actualités > Séminaires

Anthropologie comparative du Sahel occidental musulman

Séance du 29 novembre 2017, de 15h à 17h
IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail 75006 Paris

- Abdel Wedoud Ould Cheikh (Université de Lorraine)
Des voies de (dés)adaptation de la théologie/jurisprudence islamique (le fiqh) aux réalités du monde contemporain

Résumé :
Il s’agirait, dans cette présentation, en partant de l’ouvrage récent de l’enseignant mauritanien, Yahyâ wuld al-Barrâ’ (al-Waḥî wa-l-wâq’‘ wa-l-‘aql. Ḥawl ṭabî‘at al-naẓar wa ṣinâ‘at al-fiqh fî al-ẖiṭâb al-islâmî al-mu‘âṣir, Nouakchott, 2017) — par ailleurs auteur d’une monumentale compilation de fatâwâ en 12 volumes de l’espace saharo-sahélien du XVIe siècle à nos jours (al-Mažmû‘ al-kubrâ…, Nouakchott, 2010) — , il s’agirait donc, en partant de cet ouvrage, d’examiner les argumentations déployées par les principaux courants de pensée de l’islam contemporain légitimant le rejet ou l’accommodement d’avec les réalités et les contraintes imposées par le monde moderne aux musulmans.

Sans se priver de recourir à d’autres (res)sources documentaires, évoquant éventuellement des controverses "théosophiques" aux racines plus anciennes (par ex. Ibn Ṣâliḥ al-Maḥmûd, Mawqif Ibn Taymiyya min al-ašâ‘ira, Riyad, 1995), cette intervention s’arrêtera plus particulièrement sur trois grandes thématiques retenues par Wuld al-Barrâ’ et objets d’âpres débats parmi les théologiens musulmans actuels : (a) les transactions financières contemporaines, plus spécifiquement les banques et les assurances ; (b) les questions politiques : la démocratie et l’Etat laïc ; (c) les droits de l’homme : la liberté de croyance, d’opinion et les droits des femmes

En savoir plus sur le séminaire