Accueil > Actualités > Séminaires

Anthropologie comparative du Sahel occidental musulman

Séance du 17 janvier 2018, 15h à 17h
IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail 75006 Paris

- Giovanni Zanoletti, université Paris Ouest
Le « Djihadisme » et la Vache, ou « le poids de l’âme » : une nouvelle herméneutique du politique au Sahel

À partir de la nécessité de contextualiser la violence politique qui a investi le Sahel, ainsi que de resituer au politique sa singularité et sa rationalité propre, cette communication considère l’émergence des groupes « djihadistes » comme une réponse politique endogène à toute une série de traumatismes qui ont touché les modes de gestion et les parcours de transhumance, voire les structures sociales, dans la zone ouest-sahélienne.
Nulle analyse du quotidien des sociétés sahéliennes ne peut faire abstraction des pratiques d’élevage. En même temps, les processus de formation d’entités stato-nationales paraissent lourds de conséquences pour la circulation pastorale pluriséculaire : l’élevage semble assumer une connotation qui relève de plus en plus des répertoires de la « marginalité » économique, ethnique et géographique, vis-à-vis de l’apparition d’enjeux fonciers, économiques et financiers inédits.
Après des décennies de dislocation du « lien au bétail », la phase actuelle de contestation « djihadiste » indique, semble indiquer qu’une rupture décisive est intervenue. Mon hypothèse est que ces traumatismes doivent être recherchés dans un changement de géométries entre accumulation économique, noblesse/prééminence politique et accès aux pâturages.
Cette communication est le fruit de plusieurs terrains réalisés au Mali, notamment à Bamako et à Gao, en 2016 et 2017.

En savoir plus sur le séminaire