Accueil > Actualités > Séminaires

Parcours anthropologiques dans le monde arabe (ethnographie, littérature, arts, archéologie, orientalisme)

Séance du 31 mai 2018, 17h à 20h
IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail 75006 Paris

- Marie Gautheron (ENS, Lyon),
"Sur l’exposition L’Algérie de Gustave Guillaumet (1862-1887) au musée des Beaux-Arts de La Rochelle"

Gustave Guillaumet est l’une des figures marquantes de l’orientalisme français. Pourtant, bien que très présente dans de nombreux musées, en particulier au musée d’Orsay, et dans les principales expositions consacrées à la peinture orientaliste des dernières décennies, son oeuvre reste peu connue, et sa fortune critique relative.
Cet ouvrage étudie particulièrement le versant algérien de l’orientalisme français, dans une perspective à la fois esthétique, historienne et culturelle. Il éclaire un moment privilégié d’une histoire partagée et nous invite à réévaluer une oeuvre essentielle.
Guillaumet est l’un des premiers artistes à avoir visité de façon intensive l’Algérie, d’Oran à la Kabylie, des Hauts-Plateaux aux oasis et au Sahara.
Son oeuvre, qualifiée parfois d’ethnographique, est aussi exigeante et poétique, sensible et grave.
Influencée par les Maîtres des Écoles du Nord et fruit d’un itinéraire complexe, sa peinture est empreinte de modernité et porteuse de ses recherches dans diverses directions : naturalisme, impressionnisme, intimisme, idéalisme.
Peintre-écrivain à la sensibilité républicaine, il est aussi un observateur privilégié de la domination coloniale. Reconnu précocement au Salon, salué par la critique, son succès ne se dément pas.
À son décès prématuré, à près de 47 ans, on salue son travail pictural que l’on juge même supérieur à celui de son éminent prédécesseur, Fromentin.

Couv_Guillaumet

en savoir plus sur le séminaire