Accueil > Actualités > Rencontres

Les voix de la migration

Journée des Cahiers d’Études africaines
lundi 16 juin 2014, 9 h à 20 h
Site Raspail, 105 bd Raspail, Amphithéâtre, 75006 Paris

Présentation
En Afrique, les voyageurs, les migrants ou les aventuriers, ainsi qu’ils se nomment variablement selon les lieux, les langues et les moments, font l’objet d’un ensemble de productions langagières, artistiques ou discursives souvent sous-estimées dans les travaux sur les migrations. Ancrés dans les sociétés ouest-africaines, les récits et les discours autour des migrations montrent que les perceptions qu’elles suscitent s’inscrivent dans des historicités et des dispositifs sociaux et politiques à chaque fois spécifiques. C’est cette relation que ce numéro se propose d’examiner en étudiant comment la circulation des récits et des discours sur les migrants ou par les migrants eux-mêmes constituent un ensemble narratif (de textes écrits ou oraux, privés ou publics) déterminant pour comprendre, d’une part, les fonctions et les processus migratoires, et, d’autre part, mesurer l’impact qu’ils possèdent sur ces mêmes processus. Qu’il s’agisse de productions locales ou internationales, de discours politiques, culturels ou ordinaires, de récits de vie ou de chants (officiels ou populaires), qu’ils soient relayés par les médias, le cinéma ou la littérature, toutes ces mises en mots circulent dans les espaces sociaux et prennent une valeur performative dont les effets portent sur les imaginaires, mais aussi sur les décisions prises au cours des migrations : les départs, les trajectoires, les pratiques sociales, les itinéraires, les modalités de résidence, les formes de vie ailleurs, les retours… Les trois parties de ce numéro, la migration mise en discours, en récits et en scène , renvoient à trois types d’espace de parole où se construisent des images, des figures et des paroles de migrants.

Programme de la journée "les voix de la migration"