Home > News > Séminaires

Anthropologie comparative du Sahel occidental musulman

Séance du 19 décembre 2018, 15h à 17h
ATTENTION au changement de salle :
CRAL, 1er étage, 96 bd Raspail 75006 Paris

- Anna Dessertine, PRODIG, IRD,
Penser les espaces à partir des mobilités : dynamiques rurales en Haute-Guinée

Cette intervention vise à comprendre les transformations socio-spatiales en contexte rural et minier guinéen. Je m’appuie ici sur une approche spatiale dynamique, qui consiste à déplacer le regard en analysant les espaces comme produits par les mobilités des individus, plutôt que comme des territoires délimités qui seraient supposés négocier avec ces dernières. Cette approche sera également comparative, puisque mon intervention explorera les dynamiques de trois villages différents, à partir de recensements, d’entretiens semi-formels et d’observations menées dès 2011 dans la région de la Haute-Guinée. Ces trois villages agricoles seront pensés au regard du contexte minier aurifère artisanal et industriel, de la proximité avec des zones de plus en plus urbanisées, et pour certaines frontalières avec le Mali. Remettant en cause la vision très répandue en Afrique d’une urbanisation mécanique, exponentielle et inévitable, cette intervention proposera de nouvelles pistes pour penser les espaces ruraux guinéens, à travers une redéfinition des espaces par les mobilités et la pluri-activité des habitants.


Références bibliographiques :

- 2016, « Présence imminentes. Mobilités et production des espaces dans un village malinké de Guinée », Thèse soutenue à l’université Paris Nanterre sous la direction de Michael Houseman.

- 2016, « From pickaxes to metal detectors : Gold mining mobility and space in Upper Guinea, Guinea Conakry », The Extractive Industries and Societies, Vol. 3: 335-341, DOI: 10.1016/j.exis.2016.02.010

- 2013, « Le lu ne meurt jamais : mobilités des individus et pérennité de la résidence dans un village malinké de Guinée », Géocarrefour, Vol. 88/2 : 131-138.

En savoir plus sur le séminaire