Accueil > Annuaire

FOUÉRÉ Marie-Aude

Actuellement en détachement comme Directrice de l’IFRA à Nairobi au Kenya
Maîtresse de conférences à l’EHESS
Membre de l’IMAF et de Les Afriques au Sud du Sahara (LASS)
Associée à Les Afriques dans le Monde (LAM)

Anthropologie
Contact

Thèmes de recherche

Identité, mémoire, nationalisme, archive(s)

Terrains

Tanzanie, Zanzibar, Oman

Enseignements

- 2018-2019
Anthropologie politique de la mémoire : Usages postcoloniaux du colonial. Regards croisés entre Inde et Afrique (avec Gaetano Ciarcia & Raphaël Rousseleau )
Séminaire international des anthropologues (avec Olivier Allard)

Responsabilités

- Corédactrice en chef (avec Ophélie Rillon) de Sources : une revue interdisciplinaire sur les matériaux et leurs usages dans les études africaines
- Rédactrice en chef de Les Cahiers d’Afrique de l’Est (depuis 2018)
- Membre du comité de rédaction des Cahiers d’Études africaines
- Membre du comité de rédaction du Journal of Eastern African Studies
- Membre du comité de rédaction de Politique africaine
- Membre du conseil scientifique du GIS Études africaines en France
- Responsable des programmes « Afriques Ouvrières » (avec Chloé Josse Durand et Guillaume Vadot) et « Intellectuels d’Afrique et de la diaspora » (avec Maëline Le Lay) ; responsable adjointe de l’ANR « Self-Accomplishment and Local Moralities in East Africa » (SALMEA)

Publications récentes

Ouvrages
- 2018 (eds), avec William C. Bissell, Social Memory, Silenced Voices, and Political Struggles : Remembering the Revolution in Zanzibar, Dar es Salaam : Mkuki na Nyota.
- 2015 (eds), Remembering Julius Nyerere in Tanzania : History, Legacy, Memory, Dar es Salaam, Mkuki na Nyota.
- 2014 (eds), avec C. Thibon, S. Mwangi et M. Ndeda, Kenya’s Past as Prologue : Voters, Violence and the 2013 Election, Nairobi, IFRA, Twaweza & Heinrich Böll.
- 2014 (eds), avec J. Lafargue, S. Makara et S. Perrot, Elections in a Hybrid Regime : Revisiting the 2011 Ugandan Polls, Kampala, Fountain Publishers.

Articles / chapitres d’ouvrages
- 2018 (avec Iain Walker & Nadine Beckmann), « Traduction de ’Voyages en Afrique orientale des années 1859 à 1865’ de Von der Decken », Etudes Océan Indien, n°53, pp. 349-396.
- 2017, « Malaise monumental, inconfort commémoratif : Zanzibar et sa Tour de la Révolution », Cahiers d’Études africaines, 227 (3), pp. 583-618.
- 2016, « L’affiche électorale : art, stratégie et matière à politique. La Révolution, l’opposition et les élections de 2015 à Zanzibar », Politique africaine, 144, pp. 115-134.
- 2016, « La généalogie des récits de l’esclavage à Zanzibar : Histoire contestée et patrimoine controversé au marché aux esclaves », in Ambivalences patrimoniales au Sud. Mises en scène et jeux d’acteurs, D. Juhé-Beaulaton, D. Guillaud, Y. Girault, M.C. Cormier-Salem, Paris, Karthala-IRD, pp. 183-198.
- 2016, « Film as Archive : Africa Addio and the Ambiguities of Remembrance in Zanzibar », Social Anthropology/Anthropologie sociale, 24 (1), pp. 82-86.
- 2015 (avec Cyrielle Maingraud-Martinaud), « Une hégémonie compétitive contre vents et marées : les élections générales de 2015 en Tanzanie et à Zanzibar », Politique africaine, 140, pp. 145-163.
- 2015 (avec Hervé Maupeu), « Une nouvelle Afrique de l’Est ? Introduction thématique », Afrique Contemporaine, 253, pp. 14-35.
- 2015, (avec Lotte Hughes) « Heritage and memory in East Africa today : a review of recent developments in cultural heritage research and memory studies ». Azania, 50(4), pp. 542-558.
- 2015, « Engagez-vous, rengagez vous dans les études sur le swahili d’aujourd’hui ! », Cahiers d’Études africaines, 219, pp.581-601.
- 2014 « Recasting Julius Nyerere in Zanzibar : The Revolution, the Union and the Enemy of the Nation », Journal of Eastern African Studies, 8 (3), pp.478-496, dossier spécial “His Eternity Julius Nyerere ? Politics, morality and subjectivities in Tanzania”.
- 2014 « Julius Nyerere, Ujamaa and Political Morality in Contemporary Tanzania », African Studies Review, 57 (1), pp.1-24.

Parcours de recherche

Marie-Aude Fouéré est anthropologue et travaille sur la Tanzanie et Zanzibar en Afrique de l’Est. Maîtresse de conférences à l’EHESS depuis 2014, elle est en détachement comme directrice de l’IFRA de Nairobi au Kenya depuis septembre 2018. Sa thèse, publiée en 2018, a porté sur un objet classique de l’anthropologie, « les relations à plaisanteries ». Les rapports entre mémoire, identité et pouvoir sont au cœur de ses recherches depuis dix ans. Deux thèmes sont explorés : les mémoires collectives du père de la nation tanzanienne, Julius Nyerere, qui, manipulées comme des langages politiques, participent à la production d’un récit national ou de contre-récits de la nation qui conjuguent l’ethnie, la race, et l’autochtonie ; les mémoires collectives et les réécritures de l’histoire d’un événement historique, la Révolution de 1964 à Zanzibar, traitées du point de vue des enjeux identitaires qu’elles activent, de leur association aux imaginaires locaux de la nation, et des supports écrits et visuels qui les rendent possibles. Les enseignements de Marie-Aude Fouéré interrogent cette trilogie mémoire, identité et pouvoir à partir d’une réflexion sur mémoire et archive(s).