Accueil > Actualités > Séminaires

Les arts en Afrique et dans ses diasporas : pratiques, savoirs, mobilités

Séance du 21 mars 2019, 19h30 à 21h30
Cité internationale des arts, 18, rue de l’Hôtel de Ville, 75004 Paris (auditorium)

- Ayoko Mensah,
« Plateformes afropolitaines : quels futurs ? »

Ayoko Mensah est expert, journaliste, auteure et activiste culturelle. Depuis 2016, elle travaille comme programmatrice artistique et conseillère au sein du département Afrique du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Depuis 2000, elle est également consultante pour plusieurs organisations (UNESCO, Commission Européenne, Organisation Internationale de la Francophonie, Musée Royal de l’Afrique Centrale,) et intervient régulièrement dans des colloques internationaux.
Franco-Togolaise, née en 1968, Mensah est diplômée en Management culturel (MA) de l’Université Paris-Dauphine (France), en Lettres Modernes (MA) de l’Université Sorbonne Nouvelle (Paris) et en journalisme (CFPJ, Paris). Après avoir dirigé la revue Africultures (www.africultures.com) de 2005 à 2008 et fondé et édité le magazine Afriscope, elle a travaillé comme expert pour le programme de soutien UE-ACP aux secteurs culturels ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique), ACPCultures +, au Secrétariat ACP à Bruxelles. Depuis 1995, elle a écrit plus d’une centaine d’articles (notamment pour Africultures.com) et a collaboré avec plusieurs médias (RFI, Revue Noire, Ballet Tanz, Balafon, etc.).
Elle a également co-écrit plusieurs ouvrages : Houn-Noukoun, Tambours & Visages (1996), Faustin Linyekula, chorégraphe (2002) ; Un corps à construire - La nouvelle génération d’artistes africains de la performance (2004) ; Créations artistiques en pays d’islam (2006) ; Kultur Afrika (2010) ; Djoliba, le grand fleuve Niger (2010) ; Créer en postcolonie - Voix et dissidences belgo-congolaises (2016).
Récemment, Mensah a publié une nouvelle dans le recueil « How Free is Free ? Réflexions sur la liberté d’expression créative en Afrique » édité par Arterial Network et a réalisé son premier court métrage intitulé « Bilal ».

En savoir plus sur le séminaire