Accueil > Recherche > Séminaires et ateliers

Les arts en Afrique et dans ses diasporas : pratiques, savoirs, mobilités

Séminaire organisé par Christine Douxami, maîtresse de conférences à l’Université de Franche-Comté (IMAF), Sarah Fila Bakabadio, maître de conférences à l’Université de Cergy-Pontoise (Hors EHESS), Katja Gentric, chargée de cours à l’Université de Cergy-Pontoise (Hors EHESS), Dominique Malaquais, chargé de recherche au CNRS (IMAF), avec la participation de Julie Peghini.

Année universitaire : 2019 / 2020
Périodicité : 12 séances, le jeudi, de 18h à 20h
Localisation : Cité Internationale des Arts, 18 rue de l’Hôtel de Ville, 75004 Paris (entrée en face du métro Pont Marie – ligne 7), dans l’auditorium (sous-sol)
Calendrier : Du 7 novembre 2019 au 18 juin 2020.

Les 4-5-6 juin 2020 correspondent à un colloque international de trois jours intitulé Afriques : Utopies urbaines, utopies performatives, à la Cité internationale des arts et à la Cité de l’architecture & du patrimoine.


Présentation :

Le séminaire propose de réfléchir aux rôles moteurs des formes, des pratiques et des savoirs artistiques dans l’élaboration et dans la circulation de structures, mouvements, idéologies et imaginaires politiques sur le continent africain et dans ses diasporas. Nos travaux porteront sur les arts visuels et performatifs au sens large du terme (danse, théâtre, arts plastiques, photographie, cinéma, musique, littérature, arts numériques…) et s’inscriront dans une démarche à la fois historienne, critique et transdisciplinaire. Anthropologie, cultures visuelles et matérielles, histoire, curatorial studies, histoire de l’art, sciences politiques, études coloniales, postcoloniales, décoloniales et diasporiques … se côtoieront et se questionneront mutuellement. Les séances s’articuleront autour de présentations de chercheurs et/ou de créateurs/praticiens, que ce soient des artistes, des acteurs culturels ou des activistes. Divers et reflétant une large palette de points de vue, les travaux et les approches présentés auront en commun de prendre acte du fait que travailler (sur) les intersections entre art(s) et politique(s) suppose un engagement au fondement duquel la réflexion et la théorisation sont de mise.

- Thématique du cycle 2019-2020 :
Performer le politique en Afrique et dans les diasporas
La galaxie lexicale “performance” fait appel à de nombreuses notions : geste, action, actionnisme, intervention, mise en scène, théâtralité, collaboration, travail, engagement, revendication, lutte... Le geste performé s’inscrit dans la spécificité d’un lieu — mieux, il naît de sa collaboration avec ce lieu et avec un moment précis, dans une continuité historique qui lui permet de penser son propre passé et son futur et d’interroger le présent de sa rencontre avec un public. De cette triple inscription émerge souvent une pratique apte à prendre à bras le corps le politique. On entend par cela moins des prises de position partisanes que des actions qui se déploient à l’intersection de corporalités multiples et qui ont pour point de mire la violence intrinsèque de conditions inégalitaires. Ces conditions sont à leur tour articulées à un enchevêtrement de situations économiques et socio-culturelles, philosophiques et identitaires, ressortissant au langage et à la construction de savoirs et d’imaginaires.

Si performance et politique ne vont pas toujours de pair, il est des contextes dans lesquels cette imbrication s’avère particulièrement prégnante. C’est notamment le cas s’agissant de pratiques performatives développées par des artistes travaillant sur le continent africain et dans ses diasporas. Ce sera là la focale du cycle 2019-2020 de notre séminaire, qui se construira autour d’interventions d’artistes, de curateur.e.s, de réalisateur.e.s, d’activistes, de chercheur.e.s.

Interventions et échanges en français et en anglais.


CONTACT :
dmalaquais(at)gmail.com


PROGRAMME :

- 7 novembre 2019
Système K
Renaud Barret (cinéaste) - Projection du film Système K (2018) ; échange entre Renaud Barret et Aline Pighin (Historienne de l’Art, CESSMA, Université Paris Diderot) ; Pas peur de mourir, performance d’Eric Androa Mindre Kolo (artiste)

- 12 décembre
Théâtre de l’opprimé et questionnement des identités de genre et de race
Intervention d’Antonia Pereira Bezerra, Professeure de Dramaturgie et de Théâtre à l’Ecole de Théâtre (Université Fédérale de Bahia, Brésil).

- 9 janvier 2020
Corps entravés, corps fugitifs, imaginations artistiques et engagements politiques
Intervention d’Elvan Zabunyan (historienne de l’art, Université Rennes 2)

- 23 janvier
Les légendes naissent-elles dans les films ?
Relations de miroir entre la culture ballroom et les images animées.
Intervention de Stéphane Gérard (réalisateur de documentaires, danseur et chercheur indépendant)

- 6 février
Emotional Archive (dreams) : being far from nature does not make you less of a human
(Archive des émotions (les rêves) : être loin de la nature ne signifie pas être moins humain)
Conférence performée d’Euridice Kala (artiste)

- 12 mars
L’Algérie, entre mémoires de la colonisation et geste révolutionnaire
Interventions d’Alice Carré et de Margaux Eskenazi, metteures en scène du spectacle « Et le cœur fume encore » (2019) ; projection du film Fragment de rêves, de Bahïa Bencheikh-El-Fegoun ; échanges entre Alice Carré, Margaux Eskenazi, Bahïa Bencheikh-El-Fegoun et Salima Tenfiche (chercheuse en études cinématographiques, Paris 7)

- 26 mars
Batho ba
Conférence performée de Lerato Shadi (artiste)

- 9 avril
Acts of Transgression : Contemporary Live Art in South Africa (part one)
(Gestes transgressifs : l’art performatif dans l’Afrique du Sud contemporaine – 1e partie)
Intervention de Jay Pather (chorégraphe, curateur et metteur en scène, Director, Institute for Creative Arts, University of Cape Town)

- 14 mai
Decolonial Approaches to Creative Practice from the Global South
(Approches décoloniales et pratiques créatives issues du Sud global)
Intervention de Kadiatou Diallo (curateure indépendante, chercheure, Université de Bâle)

- 21 mai
Art and Afrodescendant Mobilization in Latin America, 1960s-2010s
(Art et mobilisation afro-descendants en Amérique latine — années 1960-2010)
Intervention d’Alejandro de la Fuente (Historien, Harvard University)

- 12 juin
Acts of Transgression : Contemporary Live Art in South Africa (part two)
Intervention de Jay Pather
(Gestes transgressifs : l’art performatif dans l’Afrique du Sud contemporaine – 2e partie)
Intervention de Jay Pather (chorégraphe, curateur et metteur en scène, directeur, Institute for Creative Arts, University of Cape Town)

- 18 juin
Prendre la scène : un assaut nécessaire pour les comédien(ne)s et performeur(e)s afropéen(ne)s
Intervention d’Eva Doumbia (metteure en scène, auteure)