Accueil > Actualités > Séminaires

Universalisation, spiritualisation et patrimonialisation du soufisme

Séance du 28 novembre 2019, de 17h à 20h
Campus Condorcet, salle 0.031, bâtiment Recherche Sud, 20 avenue Georges-Sand 93210 Saint-Denis La Plaine

- Alix Philippon (CHERPA/Science Po Aix),
"(Dé)politisations du soufisme au Pakistan dans la guerre contre le terrorisme : de la promotion d’un soufisme culturalisé à la radicalisation des soufis islamistes"

Argumentaire de la séance :
Cette séance explore la complexité de la politique du soufisme au Pakistan, Etat créé au nom de l’islam en 1947, depuis les débuts de la "guerre contre le terrorisme" en 2001. Sous le régime de Pervez Musharraf (1999-2008), le soufisme a été (dé)politisé à travers des processus de culturalisation et de patrimonialisation. Les sanctuaires et les formes d’art soufies (poésie, musique,...) ont été célébrés comme des éléments centraux de l’identité et de l’histoire pakistanaises. Le soufisme a également été redéfini et promu comme le "vrai islam" de paix et d’amour dont la nation a besoin pour contrer le terrorisme. Cependant, certains groupes et acteurs barelwis néo-soufis qui ont été patronnés par les autorités à partir de 2008 pour soutenir le combat contre les groupes radicaux ont eu tendance à brouiller la commode dichotomie soufi/extrémiste en se radicalisant à leur tour. Ces dynamiques contradictoires permettent dès lors de relativiser les catégories de "bons" et de "mauvais" musulmans (Mahmoud Mamdani) et de nuancer l’analyse de la radicalisation en termes exclusivement théologiques (soufisme tolérant versus salafisme violent).


Alix Philippon
, Soufisme et politique au Pakistan. Le mouvement barelwi à l’heure de la guerre contre le terrorisme, Kathala, Sciences Po-Aix, 2011 ; Chez les soufis du Pakistan, François Bourin, 2015.

En savoir plus sur le séminaire