Accueil > Actualités > Appels

Proposition d’étude de cas sur foncier

Appel à candidatures

INSUCO est un bureau d’études international indépendant, spécialisé en sciences et ingénierie sociales. Créée en juillet 2016, l’association IFSRA (Institute For Social Research in Africa) résulte d’une volonté initiale des chercheurs du groupe Insuco de promouvoir une recherche appliquée sur les enjeux de développement local et la gouvernance territoriale en Afrique.

Le Comité Technique Foncier et Développement de l’AFD a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour des études de cas portant sur les thèmes suivants :
1) les politiques foncières, notamment la manière dont elles abordent les enjeux d’aménagement du territoire et d’impacts liés aux changements climatiques,
2) les marchés et transactions foncières, et leur lien processuel avec les situations de conflits,
3) les investissements agricoles à grande échelle, et plus particulièrement leur impact sur les dynamiques d’évolution des systèmes agraires et des structures agricoles.

L’IFSRA propose d’accueillir un.e étudiant.e au sein de ses bureaux ou des bureaux d’INSUCO afin de réaliser une étude de cas. Elle est particulièrement intéressé par des études de cas portant sur les thématiques suivantes :

-  Les conflits fonciers en situation de post-conflit. L’étude portera sur la manière dont le retour à la terre se fait en situation de post-conflit. Lorsque les réfugiés et les personnes déplacées internes rentrent, ils trouvent souvent leurs terres occupées par des personnes eux-mêmes déplacées interne. Nous souhaitons donc étudier comment les conflits liés à la terre se règlent : selon quelles modalités, en utilisant quels mécanismes (droit coutumier, justice moderne), et la nouvelle configuration des titres fonciers, et du marché foncier qui peut en être issue. Il sera particulièrement intéressant d’analyser la place des femmes dans ce processus.

-  Communautés agro-pastoralistes et politiques d’aménagement du territoire. L’étude portera sur la manière dont sont prises en compte les communautés agro-pastorales dans les politiques d’aménagement du territoire. Elle privilégiera une approche comparative afin de mettre en lumière les réussites et les échecs des différentes approches.

Les sujets pourront légèrement évoluer en fonction des intérêts du/de la candidat.e.


Lieu :
Les études comparatives continentales, voire inter-continentales, sont fortement encouragées. Le.s pays d’Afrique et d’Amérique latine, où IFSRA /INSUCO a des bureaux (Colombie, Equateur, Haïti, Guinée-Conakry, Gabon, Burkina-Faso, Djibouti, Madagascar), seront privilégiés. La personne pourra ainsi bénéficier des infrastructures d’IFSRA/INSUCO (mise à disposition d’un bureau, facilités logistiques).

Livrable : Un rapport d’une centaine de pages sera remis en fin de contrat. Il devra répondre aux requis du CTFD. Une fiche-expérience qui sera publiée par l’IFSRA en sera tirée.

Conditions : La personne doit être inscrite en doctorat ou en post-doctorat dans une institution académique.

Le contrat de travail est d’une durée de dix mois. Le salaire est de 700 euros par mois, avec une enveloppe de 2.000 euros pour les frais liés à la recherche.

Candidature : La personne doit envoyer avant le 29 novembre 2019 un C.V., et une proposition d’études de deux pages détaillant le contexte, les objectifs et la méthodologie à virginie.tallio@insuco.com. Les réponses seront données le 2 décembre 2019. Il est attendu du/des candidat.e.s de finaliser ensuite le dossier avec la personne en charge du suvi à IFSRA.

L’embauche est tributaire de l’acceptation par le Comité Technique Foncier et Développement de la/des proposition.s.