Accueil > Actualités > Séminaires

Anthropologie comparative du Sahel occidental musulman (Sénégal, Mauritanie, Mali...)

Séance du 4 décembre 2019, de 15h à 17h
Campus Condorcet, salle 0.010, bâtiment Recherche Nord, Cours des Humanités 93300 Aubervilliers

- Aïssatou Mbodj-Pouye (CNRS, IMAF),
Chanter la mobilité dans les villages Soninké (des années 1970 à nos jours) : perspectives féminines sur la migration masculine

Principalement chantées par des femmes, les chansons incitant à la migration et moquant celui qui n’a pas le courage de partir sont nombreuses dans les régions soninké. Si de telles chansons ont été fréquemment citées dans les études historiques et anthropologiques sur la migration dans ces espaces, aucune analyse systématique n’en a été proposée. En m’appuyant sur un corpus de chants de jeunes filles datant du début des années 1970s à aujourd’hui (retrouvés sur des cassettes conservées dans des archives privées ou enregistrés sur le terrain) je ferai premièrement ressortir les changements de ce répertoire, alors que les quelques cas cités dans la littérature donnent l’image d’une fixité des thèmes et des formulations ; deuxièmement, je montrerai qu’au-delà de la réaffirmation du cadre moral qui donne sens à la migration (faisant l’éloge du bon migrant qui revient avec des richesses), ces chansons donnent aussi à entendre des voix dissonantes ; enfin, en m’appuyant sur la comparaison avec des contextes similaires, je proposerai des pistes de réflexion autour des conceptions communes et scientifiques d’une efficacité « motrice » de ces chansons.

En savoir plus sur le séminaire