Accueil > Actualités > Divers

Nouvelle collection « IFAS-Recherche »

Cher.e.s collègues,

J’ai le plaisir de vous annoncer la publication du premier ouvrage de la nouvelle collection « IFAS-Recherche » aux Presses universitaires de Paris Nanterre :

Chloé Buire, Citadins-Citoyens au Cap. Espace et justice après l’apartheid, 2019, 352 pages.

Disponible dès maintenant en édition numérique sur la plateforme OpenEditionBooks en Open Access Freemium, la version web HTML est consultable gratuitement, les versions epub et .pdf sont payantes.

  • Initiée en 2017, la collection « IFAS-Recherche » est dirigée par Thomas Vernet-Habasque. Pluridisciplinaire, y compris l’archéologie, elle accueille des ouvrages individuels ou collectifs - ces-derniers pourront être le cas échéant bilingues français/anglais.
  • Les ouvrages porteront en priorité sur les douze pays du mandat de l’IFAS-Recherche, soit une très large Afrique australe allant du Congo-Brazzaville au Mozambique, ainsi que des espaces associés à l’Afrique australe tels Madagascar. Elle a également vocation à accueillir des ouvrages ayant des perspectives transnationales et/ou comparatistes (Afrique sub-saharienne dans son ensemble, Suds, approches croisées), dans une optique de décloisonnement des espaces, des champs disciplinaires, et des thématiques.
  • Les manuscrits sont soumis à évaluation par le comité scientifique de la collection.


Contacts :

- Thomas Vernet-Habasque thomas.vernet@univ-paris1.fr
- Sophie Dulucq (directrice de l’IFAS-Recherche) : sophie.dulucq@ifas.org.za


Quelques mots sur l’ouvrage :

Citadins-Citoyens au Cap. Justice et espace après l’apartheid est une plongée dans le quotidien de celles et ceux qui, quinze ans après la ­ fin de l’apartheid, apprivoisent les nouveaux codes de l’Afrique du Sud. Autrefois assignés à vivre dans les fragments d’une ville ségréguée, comment les habitantes et habitants s’approprient-ils le territoire de la métropole du Cap à l’heure des grandes réformes de démocratisation du gouvernement local ? En quoi les humiliations du passé nourrissent-elles les identités politiques du présent‑ ? Et surtout comment passer de la célébration de la victoire contre l’apartheid à une réflexion de fond sur les possibilités de transformation d’une société si divisée‑ ? Écrit dans l’empathie mais dépourvu de romantisme, ce livre offre un récit sensible des aspirations à la justice et à la démocratie des gens ordinaires. Les portraits et les tranches de vie répondent aux théories sur la production de l’espace et la justice sociale pour former un tableau critique des espoirs mais aussi des impasses qui ont jalonné la décennie‑ 2007-2017. Cette période de morcellement du consensus qui réunissait les Sud-Africaines et les Sud-Africains autour du projet de Nelson Mandela apparaît ici comme un temps de réinvention des imaginaires citoyens et des pratiques citadines, où les discours abstraits de réconciliation des années 1990 font place à des négociations pragmatiques fortement territorialisées.

Chloé Buire est géographe, chargée de recherche au CNRS (LAM-Les Afriques dans le Monde), affectée à l’IFAS-Recherche depuis septembre 2019.

Thomas Vernet-Habasque
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
UMR 8171 IMAF – Institut des Mondes Africains