IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Actualités > Ailleurs

Recherches actuelles sur le genre dans le monde arabo-musulman et en France

Colloque international organisé par le Centre des Études Arabes et de l’Orient Contemporain (CEAOC) - EA 1734, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, avec la collaboration scientifique du Laboratoire d’Anthropologie Sociale (CNRS-EHESS-Collège de France).

Responsables du colloque :
Corinne Fortier (CNRS, LAS) et Safaa Monqid (MCF, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

Lieu :
- Les matinées du 13 et 14 novembre 2014 :
17 rue de la Sorbonne - Paris 5e - Salle Bourjac, (métro : Odéon)
Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, 13 rue Santeuil - Paris 5e
(métro : Censier - Daubenton)
- 13/11 (après-midi) - Salle 310 - 3e étage
- 14/11 (après-midi) Salle Las Vergnas - 3e étage

Entrée libre

Ce colloque international sera l’occasion de réfléchir à l’impact récent des évolutions sociales et des ruptures politiques des sociétés arabo-musulmanes sur les rapports de genre. Les femmes sont particulièrement concernées par ces changements sociaux et politiques, comme le montre leur présence active dans les mouvements urbains. Elles se mobilisent, expriment leurs revendications, développent des stratégies de contournement des normes établies pour arriver à leurs fins, témoignant ainsi de ce qu’il est d’usage d’appeler aujourd’hui en sciences sociales, l’agentivité (agency). Certaines femmes se sont à cet égard imposées comme des actrices essentielles des révolutions arabes, en prenant part à la contestation, défiant de la sorte de nombreux interdits tout en affirmant leur capacité d’autonomisation (empowerment).
L’approche de ce colloque se veut pluridisciplinaire, faisant appel à l’anthropologie, la sociologie, les sciences politiques, la géographie, la psychologie, la littérature, le cinéma, la photographie. Plusieurs axes liés au genre sont ici privilégiés : la mobilité et la spatialité, les luttes et les mobilisations féminines, les violences contre les femmes ainsi que leurs droits, la virginité et la sexualité, les nouvelles techniques liées à la procréation, les arts de la littérature et de l’image. L’analyse comparative de contextes variés aussi bien en France ou au Canada, que dans certains pays musulmans notamment au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Mauritanie, en Libye, en Égypte, en Jordanie, en Palestine, à Bahreïn, au Yémen, ou en Iran, apporte un éclairage contrasté sur la réalité contemporaine des rapports de genre dans ces sociétés.

Programme "genre dans le monde arabo-musulman et en France"