IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Actualités > Appels

Revue Autrepart

Appel à contributions et notes de lecture
Savoirs autochtones et développement
Coordination : Mina Kleiche-Dray, chargée de recherche IRD (CEPED – IFRIS)

Gouvernance environnementale et développement durable sont des concepts qui ont été adoptés ensemble dans les agendas politiques nationaux. Il s’agissait de trouver un équilibre entre progrès économique, justice sociale et préservation des ressources naturelles nécessaires à la vie. Dans les pays des Suds, cette adoption s’est traduite par une certaine revalorisation et une requalification croissante des savoirs autochtones. D’un côté, dans les pays dits de megadiversité, dont la plupart sont des pays en développement ou émergents, les savoirs sur les ressources naturelles portés par les populations autochtones ou locales, qui en tirent leurs ressources principales, sont de plus en plus visibles. De l’autre, depuis une quinzaine d’années, ces pays, qui avaient été préoccupés jusque-là par la question du transfert technologique, ont commencé à intégrer la protection de l’environnement dans leur agenda politique. Plus récemment, cette tendance s’est accrue avec le positionnement du changement climatique au centre de l’agenda international. Ces évolutions ont eu lieu dans un contexte de démocratisation politique qui a fait émerger sur le terrain une diversité d’acteurs dans l’ensemble de la chaîne d’intervention, de la conception à la mise en œuvre et au bilan ou à l’évaluation des projets de développement.
(lire la suite dans le document attaché)

Savoirs autochtones et développement