IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Actualités > Séminaires

Histoire sociale de l’Afrique orientale, de la mer Rouge et de l’océan Indien, XIXe-XXe siècles : archives, mémoires et circulations

Séance du 6 mars 2015, 15h à 18h
EHESS, salle 015, RdC, bât. Le France 190-198 av de France 75013 Paris

- Marie-Aude Fouéré (EHESS)
Quand les matériaux du passé alimentent le combat politique : les archives-hors-les-murs de Zanzibar 

Résumé :
On s’intéresse aux archives comme outils pour l’action politique. La saisie ordinaire des matériaux du passé sert la production de récits historico-mémoriels ; ces récits sont arrimés à des enjeux qui associent représentations du collectif et capture du pouvoir. Cette approche anthropologique délaisse la figure de l’historien face à ses sources, au profit des acteurs sociaux non savants et de leurs usages vernaculaires. Le cas de l’archipel de Zanzibar sera étudié, où les archives sont mises au service de la production d’imaginaires de la nation – et visent in fine à transformer le jeu politique.

- Elena Vezzadini (Université de Bergen - chercheure associée à l’IMAF)
Secrets, silences et mensonges : les archives qui parlent mal (Soudan, XXe siècle) 

Résumé : 
Cette présentation explorera la valeur heuristique des contradictions, erreurs, et mensonges dans les récits historiques. À travers l’exemple des récits d’histoire orale et de sources écrites soudanaises publiées ou recueillies dès les années 1940 à propos de la Révolution de 1924 au Soudan, je m’interrogerai sur ce que j’appelle la « géographie de la mémoire » de 1924. La configuration des récits mémoriels, marqués par des contradictions flagrantes, éclaire d’abord des aspects peu connus des événements de 1924, le traumatisme généré par la suppression du mouvement nationaliste, les conflits sociaux que cette suppression a causé, et enfin les batailles à propos de qui est légitime à en raconter l’histoire.
 

En savoir plus sur le séminaire