IMAF - Institut des mondes africains


Accueil > Actualités > Ailleurs

Ecrire et lire l’Afrique en langues africaines

Table-ronde, Vendredi 25 septembre à 18h30. Salon de lecture Jacques Kerchache, médiathèque du musée du Quai Branly à Paris (7e).

En partenariat avec l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Inalco).

Que savons-nous des littératures écrites en langues africaines ? Quelles sont les ressources disponibles ? Quelles dynamiques actuelles en matière d’édition, de traduction et d’enseignement ? Quels outils disponibles et moyens d’actions pour les faire connaître ?

A l’heure où le nom de Ngugi wa Thiong’o, grand défenseur des langues africaines, est régulièrement cité pour le Prix Nobel de littérature, il apparaît opportun de tenter de répondre à ces questions tout en s’intéressant aux relations multiples et fécondes qui existent entre enracinement local des « littératures minorées » et ldialogue avec la « littérature-monde ».

La table ronde s’inscrit dans le cadre des journées d’études « Enseigner les littératures minorées : politiques, supports et pratiques » (24-25 septembre 2015, auditorium de l’inalco. Renseignements sur www.plidam.org )

Elle donnera la parole à des écrivains et traducteurs africains ainsi qu’à des professionnelles du livre et des ressources documentaires.

Elle sera également l’occasion de présenter la nouvelle collection de littérature wolof des éditions Zulma : la collection Ceytu.

Rencontre animée par Nathalie Carré avec Boubacar Boris Diop, écrivain et traducteur, professeur de littérature wolof à l’université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal ; Aline-Léonie Chouapi, traductrice de l’ouvrage de Patrice Nganang Mont Plaisant en bamileke fe’efe’e, Viviana Quinones, BnF, responsable de la section Afrique de la revue Takam Tikou et Marine Defosse, chargée des collections Afrique à la Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations (BULAC).

Rencontre organisée avec le concours de : la BULAC, Inalco, Musée du quai Branly, PLIDAM, éditions Zulma.