Accueil > Actualités > Appels

Médiations sans frontières : les autorités morales face aux situations de crise sociopolitique en Afrique

Appel à propositions
Dans le cadre d’une journée d’études organisée à Bruxelles le 14 décembre 2015

Objectif de la journée d’étude
L’objectif de cette journée d’étude est d’éclairer un phénomène dont les effets sociaux et politiques sont particulièrement structurants, mais qui a donné lieu à très peu de travaux synthétiques abordant directement la question des autorités morales.

À titre indicatif, les communications, qui peuvent s’inscrire dans une perspective historique ou contemporaine, pourront apporter un éclairage sur les questions suivantes :
- Qui fait figure d’ « autorité morale » ? Comment se représentent-elles leur(s)
spécificité(s) ? Comment celles-ci sont-elles imaginées, interprétées, par leurs
interlocuteurs ou, plus généralement, par l’opinion publique ?
- Quelles sont leurs stratégies, ressources et modes de participation à la prévention et à la gestion des conflits ?
- Quel est le sens et les implications de la revendication de leur statut « apolitique » ?
- Quels sont les effets de l’implication de ces autorités morales sur les processus de prévention ou de retour à la paix ?

Axes de réflexion
Pour répondre à ces questionnements, nous proposons de retenir deux axes de réflexion :
- la matinée sera principalement consacrée à la conceptualisation et à la théorisation de ce que l’ « autorité morale » veut dire dans l’Afrique contemporaine,
- l’après-midi sera quant à elle l’occasion de se pencher sur des cas plus empiriques qui aborderont la pluralité des trajectoires historiques, des parcours personnels, des actions – et de leurs effets – de ces autorités morales à travers le temps et l’espace.

Modalités pratiques
Les propositions de communication ne doivent pas excéder 500 mots et mentionner les noms, coordonnées et institution(s) de rattachement des auteur(e)s. Elles peuvent être rédigées en français ou en anglais. Cependant, lors de cette journée d’étude, la langue de travail sera principalement le français.

Les propositions de communication à envoyer avant le 1er novembre 2015 à :
mediationssansfrontieres@gmail.com

Comité d’organisation :
- Benoit Beucher, Postdoctorant FNRS (Université libre de Bruxelles/LAMC), membre de l’Institut des Mondes africains (UMR 8171-243)
- Adrienne Vanvyve, doctorante LAMC/Université libre de Bruxelles 2

Médiateurs sans frontières ULB