Home > Directory

FOUÉRÉ Marie-Aude

Maîtresse de conférences à l’EHESS
Membre de l’IMAF (site Aix) et de Les Afriques au Sud du Sahara (LASS)
Associée à Les Afriques dans le Monde (LAM)

Anthropologie
Contact

Thèmes de recherche

Identité, mémoire, nationalisme, archive(s)

Terrains

Tanzanie, Zanzibar, Oman

Enseignements

 2022-2023, Anthropologie politique de la mémoire : mobiliser le passé, ressaisir les mémoires - EHESS

Responsabilités

 Corédactrice en chef (avec Ophélie Rillon) de Sources : Matériaux & terrains en études africaines
 Rédactrice en chef de Les Cahiers d’Afrique de l’Est (depuis 2018)
 Membre du comité de rédaction des Cahiers d’Études africaines
 Membre du comité de rédaction du Journal of Eastern African Studies
 Membre du conseil scientifique du GIS Études africaines en France
 Responsable adjointe de l’ANR « Self-Accomplishment and Local Moralities in East Africa » (SALMEA)

Publications récentes

Ouvrages / numéros de revue
 (à paraître), avec Iain Walker, Across the Waves : Strategies of Belonging in Indian Island Societies, Éditions Brill.
 (à paraître en 2021), avec Gaetano Ciarcia et Damien Mottier, numéro spécial « Usages postcoloniaux du colonial » dans la revue en ligne Passés futurs associée à Politika.
 2021 (eds), avec Christian Thibon et Marie-Emmanuelle Pommerolle, Kenya in Motion : 2000-2020, Nairobi, Éditions Africae, Coll. Studies.
 2020 (eds), avec Christian Thibon et Marie-Emmanuelle Pommerolle, Le Kenya en marche : 2000-2020, Nairobi, Éditions Africae, Coll. Studies.
 2018 (eds), avec William C. Bissell, Social Memory, Silenced Voices, and Political Struggles : Remembering the Revolution in Zanzibar, Dar es Salaam: Mkuki na Nyota.
 2015 (eds), Remembering Julius Nyerere in Tanzania: History, Legacy, Memory, Dar es Salaam, Mkuki na Nyota.

Articles / chapitres d’ouvrages
 (à paraître), « Zanzibariness in the Shadow of an Ambiguous Documentary State », in Iain Walker & Marie-Aude Fouéré, Across the Waves : Strategies of Belonging in Indian Island Societies, Éditions Brill.
 (à paraître en 2021), avec Yonatan N. Gez, « L’État et l’international au prisme des vestiges du développement rural en Tanzanie », Anthropologie et développement.
 2021, « The Election Poster : Art, Strategy, and Matter for Politics. The Revolution, the Opposition, and the 2015 Elections in Zanzibar », Politique africaine version anglaise 144 (4) d’un article de 2016.
 2021, « Sur les traces matérielles du socialisme en Tanzanie : vestiges et mémoires dans un ancien village Ujamaa », Socialismes africains, socialismes en Afrique, édité par F. Blum et al. Paris, Éditions de la FMSH.
 2020, « Muséifier la traite et l’esclavage à Zanzibar. Vérité, contre-vérité et incertitude au marché aux esclaves », Ethnologie française, 177-1, pp. 109-124.
 2019, « ‘L’effet Derrida’ en Afrique du Sud : Jacques Derrida, Verne Harris et la notion d’archive(s) dans l’horizon post-apartheid », Annales HSS, 74-3/4, pp. 745-778.
 2018 (avec William C. Bissell), « Memory, Media, and Mapinduzi : Alternative Voices and Visions of Revolution, Fifty Years Later » in Social Memory, Silenced Voices, and Political Struggles : Remembering the Revolution in Zanzibar, édité par William C. Bissell et Marie-Aude Fouéré. Dar es Salaam : Mkuki na Nyota.
 2018 (avec Iain Walker & Nadine Beckmann), « Traduction de ’Voyages en Afrique orientale des années 1859 à 1865’ de Von der Decken », Etudes Océan Indien, n°53, pp. 349-396.
 2017, « Malaise monumental, inconfort commémoratif : Zanzibar et sa Tour de la Révolution », Cahiers d’Études africaines, 227 (3), pp. 583-618.
 2016, « L’affiche électorale: art, stratégie et matière à politique. La Révolution, l’opposition et les élections de 2015 à Zanzibar », Politique africaine, 144, pp. 115-134.
 2016, « La généalogie des récits de l’esclavage à Zanzibar: Histoire contestée et patrimoine controversé au marché aux esclaves », in Ambivalences patrimoniales au Sud. Mises en scène et jeux d’acteurs, D. Juhé-Beaulaton, D. Guillaud, Y. Girault, M.C. Cormier-Salem, Paris, Karthala-IRD, pp. 183-198.
 2016, « Film as Archive: Africa Addio and the Ambiguities of Remembrance in Zanzibar », Social Anthropology/Anthropologie sociale, 24 (1), pp. 82-86.
 2015 (avec Cyrielle Maingraud-Martinaud), « Une hégémonie compétitive contre vents et marées : les élections générales de 2015 en Tanzanie et à Zanzibar », Politique africaine, 140, pp. 145-163.

Parcours de recherche

Marie-Aude Fouéré est anthropologue et travaille sur la Tanzanie et Zanzibar en Afrique de l’Est. Maîtresse de conférences à l’EHESS depuis 2014, elle est en détachement comme directrice de l’IFRA de Nairobi au Kenya depuis septembre 2018. Les rapports entre mémoire, identité et pouvoir sont au cœur de ses recherches. Deux thèmes sont explorés : les mémoires collectives du père de la nation tanzanienne, Julius Nyerere, qui, manipulées comme des langages politiques, participent à la production d’un récit national ou de contre-récits de la nation qui conjuguent l’ethnie, la race, et l’autochtonie ; les mémoires collectives et les réécritures de l’histoire d’un événement historique, la Révolution de 1964 à Zanzibar, traitées du point de vue des enjeux identitaires qu’elles activent, de leur association aux imaginaires locaux de la nation, et des supports écrits et visuels qui les rendent possibles. Les enseignements de Marie-Aude Fouéré interrogent cette trilogie mémoire, identité et pouvoir à partir d’une réflexion sur mémoire et archive(s).