Home > News > Ailleurs

Royaume du Kongo : dialogue entre Cécile Fromont et Wilfried N’Sondé

Cycle de conférences

Cécile Fromont (Yale University) et Wilfried N’Sondé dialogueront à l’INHA autour de leurs ouvrages respectifs:

Un océan, deux mers, trois continents, Actes Sud, 2018.

Il s’appelle Nsaku Ne Vunda, il est né vers 1583 sur les rives du fleuve Kongo. Orphelin élevé dans le respect des ancêtres et des traditions, éduqué par les missionnaires, baptisé Dom Antonio Manuel le jour de son ordination, le voici, au tout début du XVIIe siècle, chargé par le roi des Bakongos de devenir son ambassadeur auprès du pape. En faisant ses adieux à son Kongo natal, le jeune prêtre ignore que le long voyage censé le mener à Rome va passer par le Nouveau Monde, et que le bateau sur lequel il s’apprête à embarquer est chargé d’esclaves… Roman d’aventures et récit de formation, Un océan, deux mers, trois continents plonge ce personnage méconnu de l’Histoire, véritable Candide africain armé d’une inépuisable compassion, dans une série de péripéties qui vont mettre à mal sa foi en Dieu et en l’homme. Tout d’ardeur poétique et de sincérité généreuse, Wilfried N’Sondé signe un ébouriffant plaidoyer pour la tolérance qui exalte les nécessaires vertus de l’égalité, de la fraternité et de l’espérance.

Né en 1968 à Brazzaville, Wilfried N’Sondé a fait des études de sciences politiques à Paris avant de partir vivre à Berlin où il est resté vingt-cinq ans. Il habite désormais à Paris. En 2016 il a enseigné la littérature à l’université de Berne en tant que professeur invité. Musicien et auteur de chansons, il se produit régulièrement en duo avec son frère Serge N’Sondé en France et en Allemagne. Écrivain, il publie son oeuvre aux éditions Actes Sud, et ses romans sont traduits aux États-Unis et en Italie.

L’Art de la conversion – Culture visuelle chrétienne dans le royaume du Kongo, Presses du Réel, 2018.

Entre les XVIe et XIXe siècles, dans l’ouest de l’Afrique centrale, le royaume du Kongo était un territoire cosmopolite et indépendant, pratiquant le christianisme et actif dans les réseaux commerciaux, diplomatiques et religieux du monde atlantique. À partir d’un vaste ensemble d’objets, d’images et de documents pour la plupart inédits, Cécile Fromont examine l’émergence, au tournant du xvie siècle, d’une culture visuelle chrétienne spécifiquement kongo et retrace son évolution au cours de quatre siècles marqués par la guerre, la traite atlantique des esclaves et, enfin, au XIXe siècle, la montée du colonialisme. L’auteur livre une analyse détaillée des innovations religieuses, politiques et artistiques qui ont permis l’adoption du christianisme par le Kongo et montre que sa conversion s’est déroulée de manière dynamique sur plusieurs centaines d’années. Les élites du royaume ont peu à peu, de manière indépendante, entremêlé pensées religieuses, formes visuelles et concepts politiques nouveaux ou anciens, d’origine locale ou étrangère, pour forger une vision chrétienne du monde inédite, évolutive et spécifiquement kongo.
Ce volume jette un nouvel éclairage sur les échanges interculturels qui se sont produits entre l’Afrique, l’Europe et l’Amérique latine, échanges qui ont façonné le monde au début de l’ère moderne. Il dresse ainsi le tableau de l’univers religieux, artistique et social des hommes et des femmes arrachés par l’esclavage à l’Afrique centrale et envoyés aux quatre coins du monde atlantique.
Cécile Fromont est professeure associée d’histoire de l’art à l’Université de Yale. Elle avait auparavant enseigné à l’Université de Chicago. Elle est spécialiste de la culture visuelle, matérielle et religieuse du monde atlantique lusophone à la période moderne. The Art of Conversion: Christian Visual Culture in the Kingdom of Kongo a d’abord été publié en anglais en 2014 (University of North Carolina Press). Elle a édité depuis Afro-Catholic Festivals in the Americas: Perfomance, Representation, and the Making of Black Atlantic Tradition (Penn State University, 2019).


Informations pratiques:

Jeudi 21 novembre 2019 - 19h30-21h, INHA, salle de lecture de la bibliothèque (salle Labrouste), 58, rue de Richelieu, 75002 Paris

En savoir plus