Home > In the headlines

L’IMAF, laboratoire en lutte

Les membres de l’Institut des mondes africains (IMAF, UMR 8171 et 243) réuni-es en assemblée générale le lundi 20 janvier 2020 déclarent le laboratoire mobilisé dans le cadre de la lutte contre la réforme des retraites, contre le projet de loi de programmation pluri-annuelle de la recherche (LPPR) et contre les réformes de l’éducation en cours de la maternelle à l’Université. Conscient-es de la précarité déjà existante au sein de l’enseignement supérieur et de la recherche, nous nous opposons à son aggravation à travers ces lois.

Nous appelons à suspendre nos activités habituelles et à dégager du temps pour pouvoir nous investir dans les luttes en cours et proposer des formats alternatifs pour nos séminaires.

Nous appelons à participer aux actions et assemblées générales locales et à soutenir les grévistes d’autres secteurs en lutte.

Nous condamnons l’attitude répressive du gouvernement et les violences policières.

L’assemblée générale de l’IMAF prend la décision de boycotter les sollicitations des tutelles (évaluations, participation à des conseils scientifiques, réponse à des audits etc.).

Motion approuvée par l’AG (26 voix pour 1 abstention).

Le conseil du laboratoire réuni le 3 février a soutenu cette motion.