Accueil > Actualités > Séminaires

Anthropologie et historicité : le Sahel à l’envers

Séance du 8 avril 2021, de 16 à 19h
Visioconférence

- Giovanni Zanoletti (docteur Université Paris-Nanterre) :
"Le djihad de la vache” : pastoralisme et formation de l’État au Mali"

L’analyse des dynamiques pastorales représente un inventaire de questionnement qui permet non seulement de réfléchir à l’économie politique et morale de l’élevage et au « gouvernement dans la violence » (Grajales) dans le milieu rural, mais aussi d’explorer d’autres catégories du politique, notamment par le biais du concept de « djihad de la vache ». Fil rouge de l’analyse du processus de formation de l’État, ce concept représente l’ébauche de certains traits d’un « "style" d’échanges sociaux » marqué par l’articulation entre la revivification de l’imaginaire culturel et historique de la vache et une militarisation des interactions politiques avec, en toile de fond, la transformation de l’économie politique de l’élevage engendrée par son insertion dans l’État-nation.

&

- Denia Chebli (doctorante en Science politique, Université Paris 1) :
"Lutte antiterroriste et formation des milices au Nord du Mali"

"A partir des cas du MSA et du GATIA qui font office de supplétifs locaux de la force Barkhane, nous verrons comment le dispositif milicien réactive une lecture coloniale de la société malienne. En redéfinissant des conflits sociaux sur des bases communautaires, la lutte contre le terrorisme a ainsi paradoxalement participé à aggraver la conflictualité locale et à renforcer les mouvements ciblés."

En savoir plus sur le séminaire