Accueil > Actualités > Revues

« Sources de la violence »

Parution du numéro 2 de la revue Sources. Matériaux & Terrains en études africaines.

L’introduction par les coordinatrices de ce numéro, Élodie Apard et Cyrielle Maingraud-Martinaud (IFRA-Nigeria), propose une réflexion sur les conditions méthodologiques, éthiques et réflexives de la pratique du terrain en contexte et/ou sur des objets violents en études africaines. Elle défend l’importance de la créativité dans la collecte et la production des matériaux de terrain par un détour méthodologique visant à limiter la confrontation directe des chercheur·e·s à la violence.

Les cinq articles de ce dossier proposent chacun une manière différente de mettre en pratique ce détour méthodologique et démontrent son apport heuristique dans l’appréhension des phénomènes violents : Rémi Korman traite de la controverse autour du rôle de l’Église catholique pendant le génocide des Tutsi du Rwanda sur la base d’un large corpus d’articles de presse. À partir de carnets qu’il a réussi à obtenir, traiter et archiver, Michel Cahen analyse le fonctionnement quotidien de la Renamo pendant la guerre civile mozambicaine. Prenant appui sur un document de travail utilisé par l’un de ses enquêtés dans ses activités de sensibilisation auprès des jeunes des townships du Cap, Léo Fortailler met en lumière toutes les ambiguïtés de la lutte contre la xénophobie en Afrique du Sud. Ini Dele-Adedeji, quant à lui, appuie son analyse du groupe Boko Haram sur des sources produites pendant son terrain dans le nord-est du Nigeria. Il participe ainsi à combler la rareté des données sur le groupe jihadiste, rareté qui est l’effet de la répression dont il est la cible par l’armée et l’État nigérians. Enfin, les membres de l’équipe du projet Nigeria Watch – qui recueille systématiquement, depuis 2006, des données sur les morts violentes au Nigeria – discutent des apports et des limites des méthodes quantitatives dans l’appréhension des phénomènes violents.

La rubrique « Dans l’atelier des archives numériques » publie un entretien avec des historiennes et archivistes investi·e·s dans la mise en valeur des archives de Kayes au Mali. Leurs échanges témoignent de l’incendie qui a décimé ces archives en mai 2020 et soulignent la nécessaire protection des centres d’archives en Afrique.

Deux numéros thématiques, l’un sur les savoirs environnementaux (2022), l’autre intitulé « Photographier les mondes sociaux africains : production et circulation des représentations visuelles » (2023), sont en cours. Un appel permanent à articles en varia et à numéros ou dossiers thématiques est ouvert. Appel en anglais.

CONTACT :
sources@services.cnrs.fr