Home > Research > Archives des séminaires > 2021-2022

Dynamiques du genre en Afrique

Séminaire organisé par Anne Doquet (IRD, IMAF), Anne Hugon (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IMAF), Agnès Lainé (IMAF), Marianne Lemaire (CNRS, IMAF), Ophélie Rillon (CNRS, IMAF) et Violaine Tisseau (CNRS, IMAF).

Année universitaire : 2021 / 2022
Périodicité : 2e et 4e jeudi du mois de 8h30 à 10h30
Localisation : Bâtiment EHESS du Campus Condorcet, salle 25-B, 2 Cours des Humanités, 93300 Aubervilliers
Calendrier : Du 14 octobre 2021 au 12 mai 2022

Attention !
(En raison de la situation sanitaire) L’accès au séminaire est soumis à une demande de participation.
Le lien pour déposer votre demande sera affiché ici la semaine du 27 septembre 2021.

Présentation
Ce séminaire est organisé par une équipe multidisciplinaire qui enquête sur la dimension genrée des sociétés, le genre étant davantage compris comme une grille de lecture que comme une thématique en soi. Il s’agira de saisir les modalités selon lesquelles les sociétés africaines, les Africain·e·s en migration ou les Européen·ne·s en contexte africain définissent les identités et les assignations de genre, et organisent les rapports sociaux de sexes. Si l’un des postulats est que toute relation sociale est genrée, on s’attachera cependant à souligner la fluidité des identités de genre – y compris masculines – sans oublier que d’autres variables (statut, classe, âge…) sont toujours à l’œuvre dans l’élaboration des relations sociales d’altérité, des rapports interpersonnels, comme des identités personnelles.

CONTACT : marianne.lemaire@cnrs.fr


PROGRAMME

 21 octobre 2021
Jean-Luc Paul, (Université des Antilles), Quand le terrain impose le genre. Des stratégies d’utilisation des ressources naturelles aux rapports de genre dans la basse vallée du Rufiji (Tanzanie)


 La séance du 28 octobre 2021 est reportée au 4 novembre 2021

 4 novembre
Claire Fredj (Université Paris Nanterre, IDHES), « Des actrices nouvelles des soins en Algérie : sages-femmes, infirmières et aides-soignantes musulmanes (années 1930-1960) »

 25 novembre
Fabienne Samson (IRD, IMAF), « Femmes sous contrôle. Difficultés ethnographiques dans une famille conservatrice de la wilaya de Blida (Algérie)»

 9 décembre
Odile Goerg (Université de Paris, CESSMA), « À la manière d’une ego-histoire : une trajectoire en histoire de l’Afrique (1976-2019 sq). Où est le genre ? »

 13 janvier 2022
Sarah Frioux-Salgas (Musée du Quai Branly), « Voyage africain (1945) d’Eslanda Robeson, un regard panafricain »

 27 janvier
Chloé Violon (Université Paris Nanterre, LESC), « Quand le mariage mène à l’isolement : récits et expériences de cheffes de famille et de vieilles veuves en pays tupuri Tupuri (Cameroun et Tchad) »

 10 février
Brenda Masanga, doctorante à l’université de Paris ( laboratoire ICT), "La construction de l’identité sociale chez les femmes trans au Cameroun"

 24 février
Abosede Georges (Barnard College, Columbia University), « Gender and the Archive of Migration to 19th Century Lagos »

 10 mars
Serena Dankwa (Université de Berne), « Sugar Motherhood and the collectivization of love »

 24 mars
Séance étudiante 1.

 14 avril
Thomas Zuber (doctorant à Columbia University), “Assistantes sociales et politiques de développement rural à Gaoua (Haute-Volta, années 1950-60) : démanteler ou codifier les inégalités ?”

 12 mai
Mamaye Idriss (Université de Paris, CESSMA), « Féminisme de marché » à l’heure de la globalisation : circulation et transnationalisation des normes d’égalité aux « frontières » de l’Europe (Mayotte). »