Accueil > Actualités > Soutenances

Le Gabon et le Maroc au prisme de la diplomatie. Essai d’analyse de rapports bilatéraux privilégiés, 1972-2013

Soutenance de thèse de Jheff Ardrigue Nsogo Mouissi
Directeur de thèse : Houari Touati, EHESS
Le 17 septembre 2021, à 15H, à l’EHESS, salle A07_37, 54 bd Raspail, Paris 6è.


Jury de thèse :

- Houari Touati, EHESS (directeur de thèse)
- Jean François Owaye, Univ. Omar Bongo de Libreville, Gabon (pré-rapporteur)
- Mohamed Tozy, Sciences-Po Aix (pré-rapporteur)
- Yusra Abourabi, Sciences-Po Rabat
- Rabia Bekkar-Lacoste, IRD
- Jean-Bernard Ouedraogo, EHESS


Résumé :

La coopération maroco-gabonaise est active et privilégiée. Le Royaume du Maroc est un débouché diplomatique du Gabon auprès des pays arabes. Ce rapprochement avec les États arabes a permis au Gabon de bénéficier des prêts préférentiels citons entre autres le fonds saoudien, le fonds koweitien et la banque islamique de développement. Cette action diplomatique du Maroc s’explique par la recherche du Gabon des sources de financement du Transgabonais. La Banque mondiale, après avoir financé les premières études relatives au projet du Transgabonais, juge le projet non rentable. Devant cet obstacle financier majeur, le président Bongo se lance à la recherche de financements. Les pays arabes et les riches monarchies arabes détenteurs de pétrodollars sont dans le viseur du président gabonais. Les relations personnelles entre chef d’Etat sont très poussées. Les deux pays partagent des visions communes sur plusieurs questions africaines et internationales. Le Gabon est un soutien inconditionnel à la politique de la marocanité du Sahara occidental. Toutefois, les relations économiques demeurent au centre des enjeux diplomatiques depuis l’intronisation de Mohammed VI.


Mots clés :

Diplomatie-Coopération- Relations privilégiés-Gabon-Maroc-Sahara occidental