Home > News > Ailleurs

Danse, rituel et sorcellerie au Togo

QUAND :
Jeudi 12 mai 2022
De 17h à 19h

OÙ :
Musée du Quai Branly - Jacques Chirac
Salle 3
37 Quai Branly, 75007 Paris


 Coline Desq (LISST-CAS),

« L’investigation sorcellaire au service de l’indétermination des coupables en pays éwé ».

À partir d’une affaire sorcellaire qui s’est déroulée à Hanyigba-Todzi, un village du Sud-Ouest du Togo en pays éwé, je montrerai que les investigations sorcellaires, les discours et les recours aux contre-sorciers, ne visent pas à déterminer des coupables de sorcellerie, bien au contraire. Cette communication proposera une réflexion autour de l’intérêt social de cette résistance à débusquer de manière officielle des sorciers, privilégiant le soupçon à l’accusation formelle, du moins pour les personnes encore en vie.


 Roxane Favier de Coulomb (CANTHEL),

« Ritualisations de la danse dans le spectacle de rue et les performances religieuses à Lomé ».

En étudiant la danse Tchebe des échassiers, la danse Gota de funérailles, les performances rituelles vodu des maisons Honkou et Litor, ainsi que des revenants Egúngún, à Lomé au Togo et Aflao au Ghana frontalier, j’aborderai la manière dont la codification rituelle de la danse et des évènements qui l’encadrent informent sur la dimension religieuse et sociale de ces pratiques pour certaines en apparence simplement artistiques et/ou récréatives, entre sens de l’honneur, norme comportementale en collectivité, revitalisation des esprits et protection contre diverses menaces spirituelles.

Discutante : Marie Miran (EHESS, IMAF)

Séminaire SdA mai 2022


Le séminaire de la SdA est désormais aussi en visioconférence. Les personnes intéressées peuvent nous le signifier par mail à l’adresse suivante : seminaire.africaniste@gmail.com
Nous leur enverrons le lien zoom la veille.