Accueil > Recherche > Séminaires et ateliers

Anthropologie politique de la mémoire : mobiliser le passé, ressaisir les mémoires

Séminaire de Marie-Aude Fouéré, maîtresse de conférences, EHESS / Institut des mondes africains (IMAF)

Année universitaire : 2022 / 2023
Périodicité : Les mercredis, de 9h à 12h30
Localisation : Centre de la Vieille-Charité, salle C, 2 rue de la Charité, 13002 Marseille
Calendrier : Les mercredis 1er, 15 et 31 mars ; 5 avril ; 3, 10, 24 et 31 mai 2023


Présentation :

Le passé, proche ou lointain, est rarement aboli. Il apparaît de façon spectrale, hantant le présent, bornant l’avenir. Cette présence spectrale, au cœur des mémoires faiblement articulées et des pratiques spontanées, peut faire l’objet d’une reprise intentionnelle afin de faire entendre publiquement des vécus, des affects, des savoirs et des lectures du passé alternatifs aux grands récits hégémoniques - ceux de l’État ou de groupes dominants - et parfois dans l’objectif d’entrer en lutte. Des événements-rupture, des expériences historiques sont ainsi ressaisis par des acteurs qui font valoir des singularités expérientielles face aux versions monolithiques officielles, voire à l’encontre des sciences sociales. Ces usages sociaux du passé produisent ou s’accrochent à des lieux de mémoire multiples, discursifs et matériels, écrits et oraux, photographiques et filmiques, rituels ou artistiques.... Ce séminaire, qui reviendra sur les concepts centraux développés en histoire, sociologie et anthropologie de la mémoire, traitera des acteurs qui se font passeurs d’histoire et de mémoire mais aussi entrepreneurs de cause et fondateurs d’origines. Il s’intéressera aux objectifs divers qui peuvent être visés ainsi qu’aux modes et supports de communication de ces ressaisies historico-mémorielles. Une focale sera placée sur les expériences historiques de la traite et de l’esclavage ainsi que sur des événements de terreur et de violence. On verra enfin que le spectre du colonial, qui prend parfois des formes fantasmées, hante souvent les efforts d’émancipation postcoloniale. Les cas d’étude présentés traiteront essentiellement de l’Afrique, de l’océan Indien et des Caraïbes.


CONTACT :
marie-aude.fouere@ehess.fr


PROGRAMME :

 1er mars 2023 : Sur les concepts I : mémoire, usages, legs, héritage
 15 mars : Sur les concepts II : preuves, indices, traces, archive(s)
 31 mars : (Se) Mobiliser I : militants, passeurs, victimes, intellectuels
 5 avril : (Se) Mobiliser II : contourner, résister, lutter
 3 mai : Grands récits & passés oblitérés I : traite et esclavage
 10 mai : Grands récits & passés oblitérés II : révolution, terreur, violence
 24 mai : Un présent avec, contre, malgré le colonial I : art contestataire, art archivistique
 31 mai : Un présent avec, contre, malgré le colonial II : racines, origines, authenticité