Accueil > Actualités > Appels

Usages situés de la modernité. Repenser les récits de l’art depuis l’Afrique

Appel à communications

Présentation :

Cette journée d’études propose de réfléchir aux usages multiples et situés du vocabulaire esthétique et discursif de la modernité, du moderne et du modernisme par les artistes, les critiques et les historiennes et historiens de l’art depuis le continent africain. Elle est conçue en écho à la publication d’un appel à contributions pour un futur numéro de la Revue d’Histoire Contemporaine de l’Afrique, à paraître en 2024 et intitulé « Usages situés de la modernité. Repenser les récits de l’art depuis l’Afrique, c. 1920-1980 ». La journée d’études prend appui sur l’argumentaire et la définition de travail qui y sont formulés pour saisir l’art dit moderne en contexte africain. Une catégorie critique et dynamique qui peut être performée ou imposée, et s’articule à un espace-temps qui précède le champ de l’art contemporain. Et une catégorie aux chronologies mouvantes et instables, généralement comprises entre les années 1920 et 1980.
(...)

Calendrier et modalités de soumission

Les propositions de communication, d’une longueur maximale de 500 mots, peuvent être soumises en français ou en anglais. Elles comprendront une brève présentation de l’intervenant, un titre, un résumé présentant la thématique et la problématique de l’intervention, ainsi que les sources mobilisées, accompagnées éventuellement de quelques références bibliographiques (non comprises dans la limite de mots).

Elles sont à envoyer pour le 1er mars 2023 à
 Coline Desportes coline.desportes @ inha.fr
 Lola Mirti Lola Mirti
 Pauline Monginot pauline.monginot @ inha.fr

En savoir plus