Accueil > Recherche > Séminaires et ateliers

Anthropologie politique de la mémoire : mobiliser le passé, ressaisir les mémoires

Séminaire de Marie-Aude Fouéré, maîtresse de conférences, EHESS / Institut des mondes africains (IMAF)

Année universitaire : 2023 / 2024
Périodicité : Les jeudis, de 10h à 13h
Localisation : Centre de la Vieille-Charité, salle C, 2 rue de la Charité, 13002 Marseille
Calendrier : Les jeudis 14 et 21 mars ; 4 et 11 avril ; 16, 23 et 30 mai ; 6 juin 2024


Présentation :

Le passé, proche ou lointain, est rarement aboli. Il persiste de façon spectrale, hantant le présent, bornant l’avenir. Depuis les débats sur les usages du passé dans les années 1980, l’étude des ressaisies intentionnelles du passé, qu’elles soient étatiques ou infra-étatiques, est au cœur des travaux sur la mémoire en sciences humaines et sociales. Commémorations, défilés, musées, expositions, films, etc., sont les lieux privilégiés pour révéler l’instrumentalisation du passé et dresser le profil des entrepreneurs de mémoire, souvent des interlocuteurs qui se prêtent volontiers au jeu de la recherche. Qu’en est-il des mémoires collectives peu redevables de l’actualité mémorielle, celles faiblement articulées ou discrètes, tronquées et entravées, maintenues dans l’intimité de collectifs restreints ? Quelles modalités d’enquête déployer pour y accéder, rendre compte des singularités expérientielles qui les ont façonnées et des trajectoires intergénérationnelles qui les ont retravaillées ? Fabriquées dans les interstices des dispositifs officiels et peu susceptibles de pouvoir influencer la prise de décision politique, ces petits récits de mémoire sont néanmoins rarement autonomes d’un contexte qui pèse sur eux, les portant à l’en-dedans, à l’oblitération et à l’oubli, ou, au contraire, à la sortie de l’intimité, à la publicisation et à la revendication. Le séminaire s’attachera en particulier à discuter des techniques d’enquête propices à la connaissance de telles mémoires collectives. Les cas discutés traiteront essentiellement de l’Afrique et des Antilles.


CONTACT :
marie-aude.fouere@ehess.fr