Accueil > L’Institut > Doctorant·es

Narcisse FOMEKONG

Doctorant
Établissement : EHESS
École doctorale : Ecole doctorale de l’EHESS
Année de première inscription en thèse :2021

Discipline : Anthropologie sociale et ethnologie

Master d’origine :Territoires, espaces, sociétés
Directrice de thèse : Michèle Coquet

Contact :fomekong@ripao.org

La socioanthropologie de l’oralité en Afrique : le cas du débat-éloquence au Cameroun et au Burkina Faso

Débat, Oralité, Anthropologie politique, Jeunesse, société d’art oratoire, Débat-éloquence

 Thèmes :
Les stratégies rhétoriques et les styles d’éloquence dans le débat de rue et le débat-éloquence.
L’impact des médias et des technologies de l’information et de la communication et de l’IA sur les pratiques de l’oralité et du débat-éloquence en Afrique.
Les enjeux politiques et sociaux du débat-éloquence en Afrique subsaharienne : entre contestation, mobilisation et participation citoyenne.
Les rapports entre oralité et écriture dans les débats oraux : formes, fonctions et usages des supports scripturaires.
Les représentations culturelles et identitaires véhiculées par le débat-éloquence : entre tradition et modernité, entre local et global.
La pédagogie par le débat.
Oralité, identité et littérature.

 Terrain : Afrique subsaharienne : Cameroun, Burkina Faso, Togo etc.

Le sujet de thèse porte sur la socio anthropologie de l’oralité, en prenant comme exemple le débat-éloquence et le débat de rue au Cameroun et au Burkina Faso. Il s’agit d’étudier les pratiques discursives et argumentatives des acteurs sociaux qui participent à ces formes d’expression publique, ainsi que les enjeux culturels, identitaires et politiques qui les sous-tendent. Pour ce faire, l’utilisation d’une méthodologie qualitative basée sur l’observation participante, les entretiens, les enregistrements et les interviews des différents interlocuteurs est préconisée. La recherche s’appuie également sur les apports théoriques de la socio-anthropologie de l’oralité, qui considère la parole comme un outil intellectuel, cognitif et créatif, lié au contexte et aux affects. L’objectif est de comprendre comment les débats oraux contribuent à la construction du sens, à la transmission des savoirs, à la formation de l’opinion et à la participation démocratique dans les sociétés camerounaise et burkinabè.

Livres

2023 : La pédagogie à travers le débat-éloquence, un guide pour les formateurs (coauteur) ;
 2022 : Culture et développement : le Mvet à l’épreuve des industries culturelles et créatives, Ifrikiya ;
 2022 : Basilio Rodríguez Cañada : Le voyage pluriel (El viaje plural), Sial Pigmalión ;
 2021 : Oralidad y lirismo. Antología de literatura hispanocamerunesa, Sial Pigmalión ;
 2016 : Les Escaliers de la vie (recueil de poèmes), Edilivre.

Articles

-2023 : « Oralidad y patrimonio cultural inmaterial en Löbëla de Justo Bolekia Boleká y Ritos de jaima de Limam Boisha », Afro-Hispanic Review, Volume 40, Number 1, pp 74-87 ;
 2022 : « Poésie camerounaise d’expression espagnole et promotion des identités transfrontalières » in Joseph-Désiré Otabela et al (edits), Littératures transnationales : déterritorialisation et dynamisation des espaces culturels en zone CEMAC, Imprenta Fambuena, Valencia ;
 2019 : « Les symboles de l’eau dans Balafon d’Engelbert Mveng » in Paul Kana et Robert Fotsing Magoua (edits), Littératures Francophones et Géographie, Presses Universitaires de Dschang ;
2018 : « Del bisensibilismo al polisensibilismo en los poemarios de Tino Villanueva y Limam Boisha », Candil, No 18, pp 704-727 ;
 2018 : « Lenguas y culturas bantúes en la poesía camerunesa de expresión española : una oralitura afrohispana », TONOS DIGITAL ;
 2017 : « Poesía camerunesa de expresión española y construcción de la identidad afropolitana en Mar de ébano de Guy Merlin Nana Tadoun », TONOS DIGITAL.


Éditer sa fiche