Accueil > Annuaire

FALCONIERI Silvia

  • Chargée de recherche de 1re classe au CNRS
  • Membre de l’équipe du site Raspail (CEAf, EHESS) de l’IMAf
  • Histoire du droit
    Contact

Thèmes de recherche

  • Histoire de la justice et du droit colonial européen (XIXe et XXe siècles)
  • Histoire des usages juridiques du corps
  • Métissage, citoyenneté, naturalisation
  • Histoire juridico-administrative de l’« aliénation mentale » Outre-mer
  • Rapports entre droit, sciences naturelles, sciences humaines et sociales
  • Construction et fonctionnement des catégories juridiques mobilisant la notion de « race ».
  • Histoire du droit des régimes totalitaires et de la législation antijuive (Italie, France)

Terrains

  • Afrique Occidentale (ex colonies françaises)
  • Afrique Equatoriale (ex colonies françaises)
  • Madagascar
  • Nouvelle-Calédonie
  • Ethiopie
  • Erythrée
  • Somalie

Projets de recherche (participation)

  • 2017-… : « Les revues coloniales en Europe », dirigé par F. Renucci. Il s’agit d’un projet de recherche sur les périodiques scientifiques (sciences humaines, sociales, juridiques, médicales, etc.) édités en Europe aux XIXe et XXe siècles. Une partie du projet porte plus spécifiquement sur les périodes coloniale et post-coloniale (RevColEurop). Il comporte notamment la mise en place d’une bibliothèque numérique (responsable technique : Isabelle THIEBAU).
  • 2015-2017 : « Le droit comme science sociale ? Variations autour de cinq notions exemplaires », CENJ- « Yan Thomas », IMM, EHESS.

Séminaires

  • 2014-2015 : Séminaire de recherche « Droit et contextes multiculturels », avec K. Raj (DE, EHESS), EHESS, Paris.
  • 2010-2011 : Expériences de l’altérité, idéologies et pratiques juridiques de la race aux époques modernes et contemporaines, avec J.-F. Schaub (DE, EHESS) et S. Sebastiani (MCF, EHESS), EHESS, Paris.

Enseignements

Animation des « Vendredis de la recherche », avec L. Brunori (CR, CNRS) : rencontres avec les doctorants du CHJ, Université Lille 2 (2014-2016). Collaboration avec les chaires d’enseignement de Storia della giustizia et de Storia del diritto medievale e moderno de la Faculté de droit de Naples « Frédéric II » (2005-2010).

Publications (depuis 2011)

Ouvrage
La legge della razza. Strategie e luoghi del discorso giuridico fascista, Bologna, Il Mulino, 2011, 320 pp.

Articles (revues à comité de lecture)

  • « La sfida all’oblio. Fonti per la storia giuridica del razzismo e dell’antisemitismo fascisti », dans Contemporanea, 4 (2016), pp. 623-629.
  • « Razzismo e antisemitismo. Percorsi della storiografia giuridica italiana », dans Studi storici, 1 (2014), pp. 156-168.
  • « Le refus d’un « nouvel ordre » géopolitique bâti sur la « race ». La Nouvelle revue de droit international privé (1934-1944) », dans Revue des relations internationales, n° 149, 2012/1, pp. 89-100.
  • « Les juristes d’outre-mer entre orientalisme et anthropologie. “Etrangers assimilés aux indigènes” et “ métis” dans le façonnage de l’ordre colonial (XIXe-XXe siècles) », dans clio@themis. Revue électronique d’histoire du droit, 4 (2011), http://www.cliothemis.com/Les-juristes-d-outre-mer-entre.

Chapitres d’ouvrage

  • « Les étudiants en droit entre vie associative et Résistance. Notes sur le cas de la faculté parisienne (1940-1944) », dans F. Audren et L. Douzou (dir.), à paraître.
  • « Une solution judiciaire polyphonique. Les procès d’accession à la citoyenneté française des personnes nées outre-mer de parents inconnus (fin XIXe siècle-1928) », dans N. Seriu (dir.), Opinion et pratiques d’argumentation judiciaire extrajudiciaire, du Moyen Âge à nos jours, Rennes, PUR, à paraître.
  • « I decreti antiebraici nei periodici giuridici italiani (1938-1943) », dans G. Resta et V. Zeno-Zencovich (dir.), Leggi razziali. Passato/Presente, Roma, Roma Tre-Press, 2015, pp. 43-54.
  • Avec F. Renucci, « L’Autre et la littérature juridique. Juifs et indigènes dans les manuels de droit (XIXe-XXe siècles) », dans F. Audren-A.-S. Chambost (dir.), Des traités aux manuels de droit. Une histoire de la littérature juridique comme forme du discours universitaire, Paris, Lextenso, 2014, pp. 253-274, https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01104489
  • « Être juifs dans l’Italie fasciste. Du décret de réorganisation des Communautés juives aux lois raciales (1930-1943) », dans D. Koussens et V. Amiraux (dir.), Trajectoires de la neutralité, Montréal, Presses Universitaires de Montréal, 2014, pp. 50-60
  • « Riparare e ricordare la legislazione antiebraica. La reviviscenza dell’istituto della discriminazione (1944-1950) », dans G. Resta e Riparare, risarcire, ricordare. Il diritto e le ferite della storia, Napoli, Editoriale Scientifica, 2012, pp. 139-154.
  • « Il discorso giuridico sulla “diversità razziale”. Riflessioni su etnicità e diritto nell’esperienza italiana francese degli anni Trenta e Quaranta del ‘900 », dans S. Casilio, L. Guerrieri et A. Cegna (dir.), Paradigma lager. Vecchi e nuovi conflitti nel mondo contemporaneo, Bologna, Clueb, 2011, pp. 227-240.
  • « L’élaboration de la catégorie de ‘juif’ dans l’Italie fasciste. Une hypothèse autour de la fascination italienne pour la doctrine coloniale française », dans B. Coppein, F. Stevens et L. Waelkens (dir.), Modernisme, tradition et acculturation juridique. Actes des Journées internationales de la Société d’Histoire du Droit tenues à Louvain, 28 mai-1 juin (Iuris Scripta Historica, XXVII), Bruxelles, Koninklijke Vlaamse Academie van België voor Wetenschappen en Kusten, 2011, pp. 297-307.

Notices et entrées de dictionnaire

  • Avec J.-F. Schaub et S. Sebastiani, « Racisme », dans D. Roche et C. Charle (dir.), Dictionnaire historique de la civilisation européenne, Paris, Actes Sud, à paraître.
  • « Gaudry, Mathéa », « Lampué, Pierre », « Sambuc, Henri », « Santillana, David », dans F. Renucci (dir.), Dictionnaire des juristes ultramarins (XVIIIe-XXe siècles), rapport rendu à la Mission « Droit et Justice »
  • « Girault, Arthur, Joseph » et « Ozoux, Léon », dans F. Renucci (dir.), Dictionnaire des juristes ultramarins (XVIIIe-XXe siècles), Paris, CNRS, à paraître.
  • « Pekelis, Alessandro », dans I. Birocchi, E. Cortese et al (dir.), Dizionario biografico dei giuristi italiani (sec. XII-XX), Bologna, Il Mulino, 2013, pp. 1529-1530.

Rapports

  • « Le droit du travail à Madagascar (1896-1946) », 2015, dans le cadre du projet HDTCOL.
  • « La hantise du manque de main-d’œuvre. Esquisse de la réglementation du travail à Madagascar (1896-1960) », 2015, dans le cadre du projet HDTCOL.

Parcours de recherche

  • 2012 : Chargée de recherche 1re classe au CNRS, Centre d’Histoire Judiciaire-Université Lille 2 (UMR 8025). Directrice-adjointe de l’axe Justice et droit colonial.
  • 2012 : Attribution d’une bourse de la Mairie de Paris, dans le cadre du programmes de soutien aux recherches sur l’antisémitisme et la xénophobie, pour la réalisation du projet « Le droit de la race. Apprendre l’antisémitisme dans la Faculté de droit de Paris (1940-1945) ». Centre de rattachement : CENJ « Yan Thomas », EHESS de Paris.
  • Contrat postdoctoral de 12 mois à l’EHESS de Paris (centre de rattachement : CENJ-« Yan Thomas »).
  • 2009-2010 : Post-doctorante CNRS, CHJ-Université Lille 2 (UMR 8025), dans le cadre du projet « DICO » financé par la Mission « Droit et justice », dirigé par F. Renucci (DR, CNRS)
  • 2009 : Doctorat en histoire du droit, « Diritto romano e tradizione romanistica : fondamenti del diritto europeo », Université de Naples « Federico II ». En co-tutelle avec l’Université Goethe de Francfort sur le Main. Sujet de thèse : « Intellettuali e fascismo : i giuristi e la legislazione antiebraica / Intellektuelle und Fachismus : Juristen und antisemitische Gesetzgebung », sous la co-direction du Prof. Cristina Vano (Université de Naples) et du Prof. Michael Stolleis (Université de Francfort, Max Planck Institut für Europäische Rechtsgeschichte). Doctorat européen en « Cultures juridiques européennes », financé par la Commission européenne dans le cadre des Actions Marie Curie.
  • 2005 : Laurea in giurisprudenza (Master 2 en droit), Université du Salento.