Accueil > Annuaire

BOUJU Jacky

Chercheur à l’IMAf (Aix-en-Provence)

Maître de Conférences HDR émérite en Anthropologie (Aix-Marseille Université)
/ éditeur en ligne de la revue Anthropologie et développement. (ancien Bulletin de l’APAD) portail revues.org

Thème de recherche

Incertitude, violence et vulnérabilité. Ma recherche porte à la fois sur l’action humanitaire et sur les conséquences des violences subies par les réfugiés et les victimes en République Centrafricaine et au Mali. Considérant que la sécurisation de l’existence constitue un enjeu fondamental pour la plupart des personnes en situation de précarité, l’enquête cherche à comprendre la gestion de l’incertitude et du risque par les personnes déplacées et les réfugiés en situation de vulnérabilité à la suite des conflits récents en RCA et au Mali.
- Projet EINSA (2013-2015) : « Violence, incertitudes, vulnérabilités » (http://einsa.hypotheses.org/category/le-projet/les-axes-de-recherche) de l’ANR EInSA : "L’État et les institutions face à la sorcellerie dans l’Afrique contemporaine. Violence, justice et droits de l’Homme" : http://einsa.hypotheses.org. (axe 3 ANR EINSA).

Enseignements

- Master recherche en anthropologie de l’Afrique (Aix-Marseille Université)
- Master professionnel en anthropologie appliquée au développement (Aix-Marseille Université)

Projets de recherche

- 2014-2015 : De l’urgence à l’humanitaire durable. Redistribution des rôles opérationnels entre acteurs de l’humanitaire, partenaires locaux et populations bénéficiaires au Mali - Projet Fonds Croix Rouge Française. >http://www.fondcrf.org/obtenir-un-financement/projets-soutenus/#toggle-id-2]. - 2012-2015 : Projet ANR EINSA « Violence, incertitudes, vulnérabilités » (http://einsa.hypotheses.org/category/le-projet/les-axes-de-recherche) de l’ANR EInSA : "L’État et les institutions face à la sorcellerie dans l’Afrique contemporaine. Violence, justice et droits de l’Homme" : http://einsa.hypotheses.org. (axe 3 ANR EINSA).
- 2006-2010 : Direction du Projet ANR VIOLAFRIQUE - Conflits & violences structurelles ordinaires. Approche comparative et interdisciplinaire dans huit villes africaines.
- 2004-2007 : Société civile, pouvoirs locaux et développement durable des villes en Afrique / ACI Sociétés et cultures dans le développement durable, Ministère de la culture.

Publications

Ouvrages et directions d’ouvrages

- 2015 (avec Sylvie AYIMPAM) (Ed.), Enquêter en terrains difficiles. Objets tabous, lieux dangereux, sujets sensibles. Civilisations, Revue internationale d’anthropologie et de sciences humaines, Vol. 64, n° 1 & 2.
- 2014 (avec Sylvie AYIMPAM et Magali CHELPI Den HAMER) (Ed). Les terrains du développement et de l’humanitaire. Convergences et renouveau réflexif. Anthropologie et développement, n°40-41.
- 2014 (avec Mirjam DE BRUIJN) (éds.). Ordinary Violence and Social Change in Africa, Leiden : Brill Publishers.
- 2012b, avec Bruno MARTINELLI, (éds.). Sorcellerie et violence en Afrique. Karthala : Paris.
- 2012a, avec Frédérique GUYADER, Monique SELIM (éds.), Formations et devenirs anthropologiques, Journal des Anthropologues, n° spécial 126-127 : Anthropologie et formations : quelles implications ?
- 2008, Avec Mirjam de BRUIJN (éds.). Violences sociales et exclusions. Le développement social de l’Afrique en question, Bulletin de l’APAD, n° 27-28 [En ligne], mis en ligne le : 20 juin 2008. URL : http://apad.revues.org
- 2000, Philippe LAVIGNE DELVILLE & Etienne LE ROY, Prendre en compte les enjeux fonciers dans une démarche d’aménagement. Stratégies foncières et bas-fonds au Sahel. Paris, Les Editions du GRET, Coll. « Etudes & travaux » : 128 p.
- 1984, Graine de l’homme, Enfant du mil, Société d’ethnographie, Coll. Sociétés Africaines, 6 : 253 p.

Articles

- 2015, (avec Sylvie AYIMPAM), « Ethnocentrisme et partenariat : la violence symbolique de l’aide humanitaire », Paris : Fonds Croix Rouge Française, n°1, décembre : 15 pages. en ligne : [>http://www.fondcrf.org/wp-content/uploads/2014/02/FCRF_WP-2014_BOUJU_D%C3%A9cembre-2015.pdf]
- 2015, « Une ethnographie à distance ? Retour critique sur l’anthropologie de la violence en République Centre Africaine » : 153-162. In Jacky BOUJU et Sylvie AYIMPAM, (Ed.), Enquêter en terrains difficiles. Objets tabous, lieux dangereux, sujets sensibles. Civilisations, Revue internationale d’anthropologie et de sciences humaines, Vol. 64, n° 1 & 2.
- 2015, (avec Sylvie AYIMPAM),"Objets tabous, sujets sensibles, lieux dangereux
Les terrains difficiles aujourd’hui" : 11-20. In Jacky BOUJU et Sylvie AYIMPAM, (Ed.), Enquêter en terrains difficiles. Objets tabous, lieux dangereux, sujets sensibles. Civilisations, Revue internationale d’anthropologie et de sciences humaines, Vol. 64, n° 1 & 2.
- 2012b, « La culture du développement et la dépolitisation de l’anthropologie », Bulletin de l’APAD [En ligne], n° 34-36 | mis en ligne le 19 juillet 2013, Consulté le 23 juillet 2013. URL : http://apad.revues.org/4114
- 2012a, « La formation professionnelle des étudiants en anthropologie appliquée au développement » : 55-79. In Jacky BOUJU, Frédérique GUYADER, Monique SELIM, (éds) : Formations et devenirs anthropologiques, Journal des Anthropologues, n° 126-127.
- 2011, « Une application de l’anthropologie au développement : le métier de praticien », Cahiers d’Etudes Africaines, n° 202-203 (2-3), pp.563-589.
- 2009, « La malédiction, l’honneur et la spéculation. Principes historiques de la propriété foncière en Afrique de l’Ouest » : 71-91. In Saint-Lary M., Abega S., Ango-Ela K., GUÉNAIS M.-E., (Eds), Entrepreneurs et entreprises en quête de normes, Bulletin de l’APAD, n° 29-30, Lit.
- 2008a, « Violence sociale, anomie et discordance normative. La trajectoire migrante. Le cas des « 52 » de la région de Djenné (Mali) », Bulletin de l’APAD, n° 27-28, pp. 31-56.
- 2008b, avec Mirjam de BRUIJN, « Violences structurelles et violences systémiques. La violence ordinaire des rapports sociaux en Afrique » : 2-10. In Jacky Bouju et Mirjam de Bruijn, Violences sociales et exclusions. Le développement social de l’Afrique en question, Le Bulletin de l’APAD, n°27-28 : 154 pages. [En ligne], mis en ligne le : 20 juin 2008. URL : http://apad.revues.org/document3673.html.
- 2003, « Nommo « The Spirit of Water » in the Dogon World », Leonardo, Vol. 36, N° 4. en ligne :
http://www.olats.org/africa/projets/gpEau/pouvoir/contrib/contrib_bouju.shtml]
- 2002, « Se dire dogon. Usages et enjeux politiques de l’identité ethnique » Ethnologies comparées, n° 5, « Passés recomposés » : [http://alor.univ-montp3.fr/cerce/revue.htm]
- 2000, « Clientélisme, corruption et gouvernance locale à Mopti (Mali) », Autrepart, « logiques identitaires, logiques territoriales », N° 14 : 143-163.
- 1995d, « Tradition et identité. La tradition dogon entre traditionalisme rural et néo-traditionalisme urbain », Enquête, n° spécial Les usages de la tradition, n° 2 : 95-117.
- 1995c, « Qu’est-ce que l’ethnie Dogon ? », in Claude FAY (éd.), Identités et appartenances dans les sociétés sahéliennes, Cahiers des Sciences Humaines, XXXI (2) : 329-363.
- 1995b, « Anthropologies parallèles : description d’une procédure d’Enquête Anthropologique Rapide (E.A.R.) », Bulletin de l’APAD, n° 9, juin 1995 : 77-86.
- 1995a, « Enjeux contemporains et structuration de la recherche en anthropologie : L’ethnologie à l’Université de Provence Aix-Marseille 1 », Journal des anthropologues, « Les territoires de l’altérité », n° 59, hiver 1995 : 145-149.

Chapitre d’ouvrages

- 2014 (avec Sylvie AYIMPAM et Magali CHELPI Den HAMER), « Défis éthiques et risques pratiques du terrain en situation de développement ou d’urgence humanitaire. Introduction » : 21-41. In S. AYIMPAM, M. CHELPI Den HAMER, J. BOUJU) éds. Les terrains du développement et de l’humanitaire. Convergences et renouveau réflexif. Anthropologie et développement, n°40-41.
- 2014b "Social Violence and gender inequality : Mali’s young Bambara domestic workers" in J. BOUJU & M. De BRUIJN, Ordinary Violence and Social Change in Africa. Boston/Leiden, Brill Publishers.
- 2014a « Introduction : Ordinary Violence in Africa » : 1-11. In J. BOUJU & M. De BRUIJN, Ordinary Violence and Social Change in Africa. Boston/Leiden, Brill Publishers.
- 2012, avec Bruno MARTINELLI, "La violence de la sorcellerie dans l’Afrique contemporaine" : 7-28. In Bruno MARTINELLI et Jacky BOUJU, Sorcellerie et violence en Afrique. Karthala : Paris.
- 2010, « La leçon des ordures. Ou l’affrontement politique entre une municipalité « sourde » et des citadins « muets » (Bobo-Dioulasso) » : 151-73. In Mathieu HILGERS et Jacinthe MAZZOCCHETTI (Dir.), Révoltes et oppositions dans un régime semi-autoritaire. Le cas du Burkina Faso. Karthala : Paris.
- 2009, « Gouvernance et assainissement », in Atlani-Duault L. Vidal L. (éds.), Anthropologie de l’aide humanitaire et du développement Des pratiques aux savoirs, des savoirs aux pratiques, Paris, Armand Colin, pp. 123-154.
- 2008b, « Urban Dwellers, Politicians and Dirt. An anthropology of Sanitation in Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) », in Blundo G. Le Meur P.-Y. (eds.), The Governance of Daily Life in Africa. Public and collective services and their users, Leiden, Brill Publishers, pp. 143-170.
- 2008a, Avec Mirjam de BRUIJN, « Violences structurelles et violences systémiques. La violence ordinaire des rapports sociaux en Afrique » : 2-10. In Jacky Bouju et Mirjam de Bruijn (éds.), Violences sociales et exclusions. Le développement social de l’Afrique en question, Bulletin de l’APAD, n° 27-28 : 154 pages. [En ligne], mis en ligne le : 20 juin 2008. URL : http://apad.revues.org/document3673.html.
- 2007b, « La vie quotidienne comme terrain, ou la valeur heuristique de l’implication de l’ethnographe-assistant technique en coopération » : 139-151, in Olivier LESERVOISIER & Laurent VIDAL, L’anthropologie face à ses objets. Nouveaux contextes ethnographiques, Paris : Editions des archives contemporaines.
- 2007a, « De la socio-anthropologie du développement à l’anthropologie de la modernité » : 201-221, in Thomas BIERCHENCK et al. Une anthropologie entre rigueur et engagement. Essais autour de l’Å« uvre de Jean-Pierre Olivier de Sardan, Paris : APAD-Karthala.
- 2004c, « l’identité dogon : conceptions pour soi et représentations pour autrui », in R. Bedaux & J.D. Van der Waals, Regards sur les Dogons du Mali, Gand : Editions Snoeck, pp.183-188.
- 2004b, « Le « coutumier juridique » africain : approche anthropologique d’une invention coloniale » in Dejan Dimitrijevic (dir.), Fabrication de traditions, invention de modernités, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, Paris, pp. 125-152.
- 2004a, « Burkina Faso – Mali. Les incivilités de la société civile », Villes en Développement, n° 63-64, mars-juin 2004 : 22-23.
- 2003, « La culture dogon : de l’ethnologie coloniale à l’anthropologie réciproque contemporaine », Etudes Maliennes, n° 57, pp.25-47.
- 1999b, « La sociabilité urbaine et la crise en Afrique de l’Ouest : entre les défaillances de la solidarité familiale et la concurrence cérémonielle, ’’on se cherche !’’ » : 325-355. In Georges Ravis-Giordani (éd.) Amitiés. Anthropologie et Histoire. Aix-en-Provence, Editions de l’Université de Provence.
- 1999a, « Innovation et découpage territorial. Enjeux politiques autour de la délimitation administrative des communes rurales (Burkina faso) » in L’innovation en agriculture. Questions de méthodes et terrains d’observation, Paris, Editions de l’IRD : 231-241.
1998c, « La sociabilité citadine contemporaine en Afrique de l’Ouest. Entre les défaillances de la solidarité et l’inflation cérémonielle, les amis « se cherchent ». » in Les famille africaines dans la crise : faut-il modifier les politiques publiques ? Expertise collective « Ménages & crise », ORSTOM : 26-29.
- 1998b, « Tutelle clientéliste, despotisme et Patrimonialisme : quelques figures de la chefferie dans les traditions orales dogons » in Jacky Bouju (éd.) « Les Dogons, le pouvoir et la chefferie », Clio en @frique, 5, automne-hiver 1998 : [http://www.up.univ-mrs.fr/wclio-af/numero/5/thematique/bouju/index/html]
- 1998a, « Contrôle foncier & conflits pour les ressources : l’accès aux bas-fonds aménagés comme enjeu de pouvoir local « in Aménagement et mise en valeur des bas-fonds au Mali, Actes du Séminaire de Sikasso, Montpellier : Editions du CIRAD/CBF : 95-108.
- 1995, « Fondation et territorialité. Instauration et contrôle rituel des frontières (Dogon Karambé, Mali) », in Daniel Dory et alii (éds), La construction religieuse du territoire, Coll. Connaissance des hommes, L’Harmattan, Paris : 352-365.
- 1994, "La statuaire dogon au regard de l’anthropologue" : 256-259. In Christiane Falguayrettes-Leveau (éd.), Dogon, Editions Dapper : Paris, 3 cartes h.t., notes : 221-241.
- 1991c, « Lignage »:421. In Pierre Bonte et Michel Izard, Dictionnaire de l’ethnologie et de l’anthropologie, Paris : Presses Universitaires de France.
- 1991b, Commentaire de W. E. A. Van Beek, « Dogon Restudied, A Field Evaluation of the Work of Marcel Griaule », Current Anthropology, Vol. 32, N° 2, April 1991 : 159-160.
- 1991a, « Pouvoirs et légitimités sur le contrôle de l’espace rural. L’exemple du Ganzourgou (Burkina faso) » : 60-70. In Jean-Pierre Olivier de Sardan et Elizabeth Paquot, (éds.), D’un savoir à l’autre, Ministère de la Coopération et du développement - Groupe de Recherche et d’Echanges Technologiques.
- 1990, « Pratiques économiques et structures sociales : exemples dogon au Mali » : 155-166. In Didier Fassin et Yannick Jaffré (éds.), Sociétés, Développement et santé, Ellipses/Aupelf, Coll. Universités francophones.

Activités récentes de conférences, communication, vulgarisation et animation scientifique

- 2015e : « Redistribution des rôles opérationnels entre acteurs humanitaires, partenaires locaux et populations bénéficiaires au Burkina Faso », Transition Humanitaire : Les états de la recherche. Croix Rouge Française - Monde Diplomatique, Paris : Auditorium du Monde : 2 décembre 2015.
- 2015d : « Ethnocentrisme et normes bureaucratiques dans les partenariats locaux : cas d’étude au Burkina Faso » Les Etats Généraux de l’Humanitaire - Table-ronde transition humanitaire, Maison de l’international, Grenoble : 3 novembre 2015.
- 2015c : (avec Sylvie AYIMPAM), Insidious oppositions and conspicuous subversions : the informality of politics,Panel 128, ECAS 201, Collective Mobilisations in Africa : Contestation, resistance, revolt - 6th European Conference On African Studies, Paris, 8-10 July 2015.
- 2015b : (avec Sylvie AYIMPAM) « Violences ordinaires dans l’Afrique contemporaine : le monde humanitaire, Seminar series. Université de Leyde, Pays-Bas : 2 juillet 2015.
- 2015a : (avec Sylvie AYIMPAM), Économies morales, économies de la débrouille en Afrique et en Europe, atelier Il Rovescio della Migrazione, Université de Turin Lungo Dora Siena 100. Torino (Italie).
- 2014b : Participation de l’équipe de recherche FCR de l’IMAF au panel "Quelles recherches pour quel humanitaire ?", World Forum Convergences, petit auditorium, du Palais Brongniart, Paris, 9 septembre 2014.http://www.convergences.org
- 2014a : Communication "Rationality Matters ! Insecurity and Violence in Sorcery-driven Cases brought to C.A.R. High Courts", Session 4 : "Witchcraft, spiritual beliefs, and the co-production of development knowledges and practices in the Majority World", Royal Geographical Society-IBG Annual International Conference->http://www.rgs.org/WhatsOn/ConferencesAndSeminars/Annual+International+Conference/Annual+international+conference.htm] 2014. 26-29 aout 2014.
- 2014b : Co-organisation (avec Sylvie Ayimpam et Roberto Beneduce) du panel 033 " EASA 2014 Conflicts and social violence in an interconnected and uncertain world, Tallinn (Estonie) / Communication (avec Sylvie Ayimpam) : "Violence, witchcraft and justice in Central Africa : the uncertainty of proof of guilty and innocence in witchcraft accusations (R.D. Congo, Central African Republic". Tallinn (Estonie) 31 juillet-3 aout 2014.
- 2013a : Co-organisation (avec Sylvie Ayimpam) du panel P048 « The social construction of practical norms : everyday practice at the margins of rules and laws ». ECAS 2013. 5th European Conference on African Studies : ¨African dynamics in a multipolar world. Lisbonne, 27, 28 et 29 juin. Communication : « Clean plots and dirty plots : the contentious coexistence of the different land tenure systems in Mali ».
- 2013b : communication « Le magistrat, la violence et la criminalité de la sorcellerie en République Centrafricaine » (15 juin), discutant de l’atelier 1.4 : « Portée heuristique et défis liés aux changements de postures ou double-postures entre chercheur-praticien » (13 juin). Colloque international de l’APAD « Les relations d’enquête en contexte de développement ou d’urgence. Accès, risques, savoirs, restitutions ». Montpellier, 13,14 et 14 juin. Membre du comité scientifique d’organisation du colloque http://ur-bsef.cirad.fr/diary/collo....
- 2012 : communication « Witchcraft as the « Dark Side » of Neighbourhood » (avec Sylvie Ayimpam). Panel Witchcraft as Governmentality : The Intimacy of the State, Annual meeting of the American Anthropological Association, San Francisco (USA), 14,15 et 16 novembre 2012.
- 2010 à aujourd’hui : évaluateur scientifique au Fonds National de la Recherche Scientifique Belge (Commission anthropologie).
- 2012-2015 : Coordinateur de l’axe de recherche 3 : « Violence, incertitudes, vulnérabilités » (http://einsa.hypotheses.org/category/le-projet/les-axes-de-recherche) de l’ANR EInSA : "L’État et les institutions face à la sorcellerie dans l’Afrique contemporaine. Violence, justice et droits de l’Homme" : http://einsa.hypotheses.org. Cet axe de recherche veut explorer les différentes manières dont l’incertitude est intériorisée dans des conceptions et des pratiques d’acteurs situés dans des contextes régionaux et sociétaux différents. Il vise aussi à articuler de manière significative les dynamiques d’adaptation contemporaines aux processus historiques de changement plus anciens. (Mots-clés : anthropologie du développement, incertitude, risque, vulnérabilité, violence, résilience, conflits pour les ressources, conflits identitaires)
- 2010-2013 : vice-président de l’Association Euro-Africaine pour l’Anthropologie du Changement Social et du Développement (APAD) http://www.association-apad.org/ 2002-2010 : Secrétaire général élu de l’APAD / 1991 à aujourd’hui, membre de l’APAD.

Rapports de recherche

- 2015. (avec Sylvie AYIMPAM), De l’urgence à l’humanitaire durable : redistribution des rôles opérationnels entre acteurs de l’humanitaire, partenaires locaux et populations bénéficiaires au Burkina Faso. FCRF-IMAF, Working Paper n°1 : 40 pages.
- 2011. Conflits & violences structurelles ordinaires. Approche comparative et interdisciplinaire dans huit villes africaines, Rapport ANR-06-CONF-004 - VIOLAFRIQUE, « Conflits, guerres, violence » : 24 pages.
- 2007. (Avec Sylvie Ayimpam). Société civile, pouvoirs locaux et développement durable des villes en Afrique. Kinshasa, Bamako, Bobo-Dioulasso. Action Concertée Incitative « Sociétés et cultures dans le développement durable ». Ministère de la recherche – CEMAf-Aix, Novembre 2007 : 269 pages.
- 2004c, Au cÅ« ur du lien social : l’identité, la transmission et le pouvoir, Document de synthèse en vue de l’habilitation à diriger des Recherches, Université de Provence (18 décembre 2004) : 122 p.
- 2004b , Les incivilités de la société civile. Espace public urbain, société civile et gouvernance communale à Bobo-Dioulasso et Bamako (Communes 1 et 2), IEA Aix. Paris, PRUD, GEMDEV-ISTED : 169 p. cote bibliothèque : CAC 12 239. Rapport n° 4.
http://www.gemdev.org/prud/pages/rapports.htm
- 2002b, avec Fatoumata Ouattara, Une anthropologie politique de la fange. Conceptions culturelles, pratiques sociales et enjeux institutionnels de la propreté urbaine à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso (Burkina faso). Programme de recherche « gestion durable des déchets et de l’assainissement urbain », Rapport final, Action de recherche n° 4, SHADYC (Marseille)-GRIL(Ouagadougou) : 224 pages. Annexes : 86 pages, photos, cartes.
- 2002a, avec Fatoumata Ouattara, « Une anthropologie politique de la fange : conceptions culturelles, pratiques sociales et enjeux institutionnels de la propreté urbaine à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso (Burkina faso) » in Gestion durable des déchets et de l’assainissement urbain, Actes du colloque, Paris, MAE, pS-Eau, PDM : 138-40.
http://www.pseau.org/epa/gdda/Actions/action_a_04.htm
- 2000, « Publier sur internet, quelques réflexions à propos de « l’écrit d’écran » », Revue électronique. Usages et Pratiques en Sciences Humaines et Sociales, Journée d’étude du 15 juin 2000, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, http://re.mmsh.univ-aix.fr/bouju.htm#_ednref3.
- 1998, Approche anthropologique des stratégies d’acteurs et des pouvoirs locaux autour du service de l’eau à Bandiagara, Koro et Mopti (Mali). Opération de recherche n° 10. Rapport final, PS/Eau-Ministère de la Coopération : 122p. En ligne à http://home.worldnet.fr/~alainmh/bibliogr.htm. Compte-rendu. 1998. Eau potable et assainissement dans les quartiers périurbains et les petits centres. Coopération Française / Programme Solidarité Eau. Paris : Les éditions du GRET:158 pages.
- 1996, « Contrôle foncier et conflits pour les ressources : l’accès aux bas-fonds aménagés comme enjeu de pouvoir local (Mali, Burkina faso) » : 95-108, in Aménagement et mise en valeur des bas-fonds au Mali. Bilan et perspectives nationales, intérêt pour la zone de Savane ouest-africaine. Actes du colloque organisé par le CIRAD, l’IER, la CMDT, le CBF du 21 au 25 octobre 1996 à Sikasso, Mali : 491 pages.
- 1994,(en collaboration avec C. Falguayrettes-Leveau), Bibliographie générale sur l’art et la culture dogon, (506 titres) in C. Falguayrettes-Leveau (sous la direction de) Dogon, Paris, Editions Dapper : 265-281.
- 1990b, (En collaboration avec Sidiki Tinta et Claude Pairault) Enquête socio-sanitaire dans le cercle de Bandiagara 1989-1990, Rapport de consultation, Institut National de Recherche en Santé Publique (I.N.R.S.P.) Bamako Division Santé Communautaire, Bamako : 86 p., multigr.
- 1990a, Analyse ethno-sociologique des trames foncières dans les départements de Kaïn, Koumbri et Sollé. Projet Vivrier Nord Yatenga-Ouahigouya : 332 p. multigr. (En collaboration avec Konrad Ellsasser) : Fichier villages de Banh t.1 : 96 p., 5 pl. hors-texte ; (En collaboration avec Bruno Martinelli) : Fichier villages de Kaïn t.2 : 43 p., 5 pl. hors-texte ; Fichier villages de Koumbri t.3 : 125 p., 5 pl. hors-texte ; Fichier villages de Sollé t.4 : 41 p., 5 pl. hors-texte.
- 1989, (En collaboration avec Roger Brand) Analyse socio-anthropologique des trames foncières dans la province de Ganzourgou, A.V.V. Projet U.P.1- Zorgo, 8 tomes (T.1 : Généralités ; T.2 à T.7 : Fichiers de villages pour les 7 départements de la province) : 500 p., Cartes, multigr.
- 1987, « Analyse socio-économique », in Bouju J. et Brand R., Etat des situations socio-économiques et socio-démographiques dans le bassin d’inondation du barrage de la Kompienga (Gourma), Dynamique des grands Projets, Mission Française d’aide et de Coopération technique (financement FAC), Ouagadougou, Burkina Faso : 50 p., multigr.

Expertises et recherches appliquées

- 2010-2012 : participation au programme de l’Union Européenne en République Centrafricaine dirigé par Bruno Martinelli, intitulé « Sorcellerie, violence et criminalité » pour le renforcement des capacités juridiques des magistrats centrafricains face aux violences et aux erreurs judiciaires qui entourent la pénalisation des « pratiques de charlatanisme et de sorcellerie » (article 149 et 150 du code pénal centrafricain) en tant que crimes. L’intérêt attendu d’une sensibilisation à l’approche anthropologique était d’amener les magistrats (70 magistrats dans les 3 cours d’appels du pays) à construire une distance critique et une approche réflexive par rapport aux croyances locales à la sorcellerie et à renforcer leurs compétences analytiques des situations dans lesquelles se déroulent les accusations afin de réduire leur violence intrinsèque. Programme Union Européenne Instrument européen pour la démocratie et les droits de l’homme (IEDDH), Formation continue anthropologique des magistrats centrafricains. EuropeAid/127-239/L/ACT/CF/N° 191318427/FR-2008-BDX-0506285974.
- 2006-2010 : Responsable du programme de recherche ANR « Conflits & violences structurelles ordinaires. Approche comparative et interdisciplinaire dans huit villes africaines » (ANR-06-CONF-004) / Financement : ANR 2006 Conflits, Guerres, Violence. Résumé du projet : L’objectif de ce programme de recherche était de comprendre la nature particulière des violences ordinaires qui font le quotidien de l’existence des citadins dans les grandes villes africaines. Aujourd’hui, le processus de mondialisation accompagne la décomposition des institutions qui encadraient naguère les conduites individuelles et les processus sociaux et qui donnaient du sens aux activités humaines et à leurs conséquences. Ce contexte favorise une recrudescence des violences structurelles qui engendrent en retour diverses manifestations de violence systémique. Les violences sexuelles et conjugales, la délinquance juvénile et la corruption attestent du mépris du civisme, pendant que la crise économique, le chômage en ne permettant plus la redistribution ni la solidarité, ont fragilisé le lien familial et augmenté la relégation, attisant ainsi le feu des conflits urbains. Notre questionnement doit conduire à un renouvellement des analyses du lien social et de ses modes de régulation tels qu’ils s’inventent dans la ville.
- 2004-2006 : recherche appliquée (4 semaines/an) « Société civile, pouvoirs locaux & développement durable des villes en Afrique Kinshasa (Congo) et Bamako (Mali) ». Financement par l’Action Concertée Incitative : « Sociétés et cultures dans le développement durable » du Ministère de la Recherche. Résumé : L’objectif de la recherche était d’investiguer en profondeur les processus en cours qui témoignent d’une construction de la société civile urbaine.
- 2002-2004 : Recherche appliquée (4 semaines/an) « Gouvernance communale et interventions sur la ville : Analyse des logiques et des stratégies d’acteurs à Bamako et à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) ». Programme de recherche répondant à une Action Concertée Incitative sur la recherche urbaine du Ministère des Affaires Etrangères. Programme de recherche PRUD (GEMDEV-ISTED).
- 2000-2002 : Recherche appliquée (3 semaines/an sur le rejet des déchets dans l’espace public) pour le Programme Solidarités/Eau (Ministère des Affaires Etrangères) : « Une anthropologie politique de la fange. La souillure de la ville par les eaux usées et les excrétas à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso (Burkina faso) ». Programme de l’Action Concertée Incitative « Gestion durable des déchets et de l’assainissement urbain » du Programme Solidarité/Eau, Ministère des Affaires Etrangères.
- 1997-1998 : Recherche appliquée (3 semaines/an) pour le Programme Solidarités/Eau-GRET. « Analyse anthropologique des questions institutionnelles et relationnelles que pose la distribution de l’eau dans trois petits centres maliens (Bandiagara, Koro & Mopti) ».
- 1995 à 2007 : Formateur dans le cadre du DSTSI (diplôme Supérieur en Travail social International) du Collège Coopératif P.A.M d’Aix-en-Provence. Programme de formation professionnelle continue en alternance (3 à 5 semaines par an) des cadres africains du développement et de l’action sociale (25 professionnels occupant un poste d’encadrement soit dans l’administration centrale ou déconcentrée, les collectivités locales ou les O.N.Gs). Pays concernés : Niger, Mali, Burkina Faso, Tchad. Financement Ministère Français des Affaires Etrangères.
- 1995-1996 : Expertise pour le compte du Groupe de Recherche et d’Etude Technologique (GRET) (3 semaines/an) « tenure foncière et appropriation des aménagements de bas-fonds ». Etudes de cas au Mali (région de Sikasso).
- 1990 : Enquête socio-sanitaire dans le cercle de Bandiagara (5 semaines/an), Institut National de Recherche en Santé Publique (I.N.R.S.P.). Bamako / Division Santé Communautaire.
- 1989-1990 : Expertise pour le compte du Projet Vivrier Nord-Yatenga, Burkina Faso [Caisse Centrale (AFD)]. (5 semaines/an) Anthropologie politique des trames foncières villageoises (Province du Yatenga : 4 départements).
- 1988-1989 : Expertise pour le compte de l’AVV-projet UP1 Zorgo, Burkina Faso [Caisse Centrale (AFD)] (5 semaines/an) Anthropologie politique des trames foncières villageoises (Province du Ganzourgou : 7 départements).