Accueil > Actualités > Séminaires

Penser l’islam contemporain : dialogues Maghreb/Afrique de l’Ouest

Séance du 6 décembre 2018, 10h à 13h
IMAF, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail 75006 Paris

- Katia Boissevain, CNRS / Institut d’ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative (IDEMEC)
Célébrer le Mouled en-Nabi en Tunisie depuis les incendies de sanctuaires (2013) : une certaine idée de la transmission

Résumé : Ma présentation se fondera sur mes recherches au long court concernant les transformations religieuses en Tunisie. Je reviendrai sur le contexte de tension qui prévalait dans le pays à la fin 2012 et au début 2013 et qui a abouti – entre autres- à des incendies de sanctuaires saints importants, tels que celui de Saïda Manoubiya, puis celui de Sidi Bou Saïd, un des haut lieu historique, religieux et touristique du pays. Cette mise en contexte me permettra de décrire les manières différenciées dont ces lieux saints ont été rénovés, en fonction des enjeux politiques et symboliques qu’ils mobilisent. Par ailleurs, en décrivant la reprise de certains rituels, tel que le Mouled à Sidi Bou Saïd comme une réaction aux incendies ainsi qu’une conséquence des bouleversements qu’a traversés la mosquée de la Zitouna entre 2013 et 2016, je montrerai la force politique, sociale et patrimoniale de ce rituel religieux aujourd’hui en Tunisie et plus largement au Maghreb, en Afrique de l’Ouest et ailleurs dans le monde musulman. Le rituel du Mouled en-Nabi et ses manifestations concentrent beaucoup des tensions, des contradictions mais aussi des affirmations qui traversent le monde musulman. Son regain et sa diffusion indiquent -si c’était nécessaire- un développement pluriel des manières d’être musulman, qui fait appel à des références historiques et esthétiques variées.

En savoir plus sur le séminaire